samedi 31 décembre 2011

Inhumée dans le cimetière attaché à cette institution

Les registres de l'Ayer's Flat Congregational Church de Saint-François pour le 16 mars 1907 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Burial of Looman Harvey. March 16th, 1907.

Looman Harvey died at the County poor farm near Boynton, municipality of Stanstead County of Stanstead, Quebec on March fifteenth one thousand nine hundred and seven of general debility. Was buried in the cemetery connected with the above name institution, on March sixteenth one thousand nine hundred and seven, aged 81 years.
Witnesses Albert. Lincoln Newton Quinty. Officiating Clergyman Churchill Moon
».


Cet acte de sépulture illustre une réalité peu ou mal documentée : les petits cimetières, privés, familiaux ou communautaires, et pour lesquels l'on ne dispose pas encore d'une liste complète de ces lieux d'inhumation.


[Summary :
The church record for the burying of an old lady in Ayer's Flat, Québec.]

vendredi 30 décembre 2011

August J. Cayouette

Il est né à Norwich (Connecticut; New London County) le 14 septembre 1897. Il est le fils de Joseph-Alphonse Cayouette et de Laura Perron.

En 1923, il se marie en première noces en u lieu inconnu avec Mary Donahue, fille de John Thomas Sr. Donahue et de Lotta F. Lawton.

À une date et en un lieu inconnus, il se marie en secondes noces avec une femme prénommée Ethel R..

Il est décédé en août 1987 en une date et en un lieu inconnus.


[Summary :
The information about August J. Cayouette.]

jeudi 29 décembre 2011

Les registres de l'état civil et les signes de catholicité

La mention de signes de catholicité dans les registres de l'état civil du Québec n'est nullement exigée par la réglementation; elle ne se rencontre que dans les registres catholiques et dans le contexte de l'identification de personnes inconnues décédées. Indice de leur importance, la partie du texte de certains actes qui les concerne est importante et souvent aussi longue que celle consacrée aux éléments requis par la réglementation

Dans l'église catholique, le fait d'être baptisé ou non donne droit à un certain nombre de privilèges dont celui du type de célébration à son enterrement et, surtout, de voir inhumer son corps dans la partie consacrée du cimetière.

Lors de la découverte du corps d'une personne inconnue, une des vérifications effectuées concerne la présence de signes de catholicité, et l'absence de ceux-ci est parfois mentionnée explicitement dans le texte de l'acte de sépulture :
«...n'ayant sur lui aucun signe qu'il fut catholique...» [voir le billet publié le 20 juin 2011].

Dans les actes de sépulture concernés, on constate une diversité de tels signes lorsqu'ils sont précisés :
un chapelet [voir le billet publié le 13 octobre 2010]
une croix ou un crucifix [voir le billet publié le 25 juin 2009]
un scapulaire
un tatouage [une croix; le nom de Jésus]
une relique [ou un reliquaire]
un livre de prières.

Dans quelques cas, le corps porte plus d'un signes identiques [exemple : deux scapulaires, voir le billet du 12 décembre 2008] ou différents :
«...un Scapulaire, un chapelet & plusieurs autres marques de christianisme...»,
«...un nom de Jesus pique en noir sur la jembe gauche et un petit reliquaire en bandoliere...».

Si la présence de certains de ces signes va de soi, d'autres sont laissés à la discrétion du curé :
«...après avoir trouvé sur lui un bon livre pour marque de sa catholicité...»
«...apres avoir demandé un prestre, dit chappelet, demandé pardon à Dieu...» [voir le billet publié le 7 octobre 2011]
«…des marques suffisantes de catholicité…» [voir le billet du 5 juin 2010].


[Summary :
Some notes about signs of catholicity in Québec's church records.]

mercredi 28 décembre 2011

Distinguer entre deux signatures

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 24 janvier 1866 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 20 Marie Louise Julie Simard

Le vingt quatre janvier mil huit cent soixante et six, nous prêtre soussigné, avons baptisé Maire-Louise-Julie, née le même jour du légitime mariage de George Honoré Simard, Ecuyer marchand, et de Dame Louise Charlotte Angèle Julie Measam de cette cité. Parrain Sieur George Simard, Etudiant du Séminaire de Québec, frère de l'enfant, Marraine Dame Marie Louise Joséphine Simard Epouse de Joseph Edouard Fortier Ecuyer Médecin, résidant à Sainte Marie Comté de Beauce, lesquels ainsi que le père ont signé avec nous.
Joséphine S. Fortier Geo. Simard. Geo. H. Simard Arth Lepage ptre
».

Noter que, pour distinguer au bas de l'acte la signature du père de celle du parrain, une vérification dans d'autres actes est nécessaire. Dans le présent exemple, la signature du père est la troisième [«Geo. H. Simard»] et que l'on retrouve au bas de son acte de mariage daté du 3 septembre 1844 dans cette même paroisse.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Québec, Québec.]

mardi 27 décembre 2011

Pauvre idiot de cette paroisse

Les registres de la paroisse Notre-Dame de l'Assomption de Rivière-Ouelle pour le trente décembre 1880 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 28 Ls Roussel idiot 68. (subitement)

Le trente décembre mil huit cent quatre vingt nous prêtre curé soussigné avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Louis Roussel pauvre idiot de cette paroisse décédé subitement le vingt huit du courant à l'âge d'environ soixante huit ans fils légitime de feu Hervé Roussel et de défunte Marie Levesque. Présents Magloire et Joseph Laboissonniere qui n'ont su signer .
E.V. Dion ptre
».

Qualifier une personne d'idiot se retrouve parfois dans le texte d'un acte de l'état civil; une telle information n'est nullement requise par la réglementation et est laissée à la discrétion du rédacteur. Dans plusieurs cas, il semble manifeste que ce trait était de commune renommée.


[Summary :
The church record for the burying of old man in Riviere-Ouelle, Québec.]

lundi 26 décembre 2011

«...de Ste-Rose du Dégelé»

Les registres de la paroisse Notre-Dame du Lac pour le 15 septembre 1872 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 50 Amable Fortunat Malenfant Dégélé

Le quinze septembre mil huit cent soixante douze, Nous curé soussigné, avons baptisé Amable Fortunat, né ce jour, fils légitime de William Malenfant cultivateur et de Palmena Ouellet de Ste-Rose du Dégelé. Parrain Malcolm Michaud; marraine Léa Picard qui n'ont su signer. Le père absent.
Jos Alf. Pérusse ptre miss
.».


Noter la graphie particulière du toponyme «Dégelis». Voir également le billet publié sur ce blogue le 13 décembre 2011 et qui faisait état d'une autre variante de ce même toponyme.


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Notre-Dame du Lac, Québec.]

dimanche 25 décembre 2011

Chester Joseph Calouette

Il est né à Menominee (Michigan; Menominee County) le 1er juin 1898. Il est le fils de Cléophe (Clifford; Cliff) Cayouette et d'Elizabeth Deschaine.

Le 13 mai 1924, il s'est marié à Menominee (Michigan; Menominee County) avec Margaret E. Gunter, fille de Mike Gunter et d'Anna Meisner.

Il est décédé à Escanaba (Michigan; Delta County), le 26 septembre 1979 et a été inhumé au Holy Cross Cemetery à l'âge de 81 ans et 3 mois.


[Summary :
The information about Chester Joseph Calouette.]

Mise à jour le 31 mars 2012 :

En dépit de l'information inscrite dans la liste des mariages du Michigan, le nom de la mère de Margaret E. Gunter n'est «Anna Meisner» mais plutôt «Jennie Anderson».

Nos remerciements à Katy Calouette Larson pour avoir porté cette information à notre attention.

samedi 24 décembre 2011

Mary Marshall est inhumée à Québec

Les registres de l'Anglo Cathedral Holy Trinity Church de Québec pour le 15 mars 1827 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Marshall Buried

Mary Marshall a pauper in the Quebec Asylum, aged about eighty years, died in the fourteenth, and was buried on the fifteenth of March, in the year of our Lord one thousand eight hundred and twenty seven.
By me IG & Deacon
Minst of the Chapel of the Holy Trinity at Quebec
Present ? Cowson John Bowles
».


Une situation encore actuelle pour certaines femmes : mourir âgée dans la pauvreté.


[Summary :
The church record for the burying of an old lady in Québec, Québec.]

vendredi 23 décembre 2011

Une information minimale sur le défunt Jonas Aubin

Les registres de l'Église méthodiste d'Acton Vale pour le 14 février 1904 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Décès Aubin.

Jonas Aubin, de Wickam, village situé dans le comté de Drummond, journalier, est décédé le onzième jour du mois de février mil neuf cent quatre et a été enterré par moi le quatorzième jour du même mois, dans la même année.
Témoins Cyprien Aubin, père du défunt Jos. Lemoine. L. Massicotte, pasteur
».

Un bel exemple pour illustrer que les registres autres que catholiques se caractérisent souvent par une information moins abondante et moins riche. Dans ce cas-ci, une des signatures permet d'identifier le père du défunt; par contre, aucun indice n'est fourni sur le lieu de la sépulture. Noter la façon particulière d'indiquer la date de sépulture.


[Summary :
The church record for the burying of a man in Acton Vale, Québec.]

jeudi 22 décembre 2011

Le baptême d'Anne Jane à Québec

Les registres de l'Anglo Cathedral Holy Trinity Church pour le 14 juillet 1831 font état de l'acte de baptême suivant :

«Baptized

Anne Jane daughter of George* late from Ireland and of his wife, was born on the and baptized on the twenty fourth of July in the year of our Lord, one thousand eight hundred and thirty one.
By me J Mountain D.D. Rector of Quebec
Present James Mumster? Margrett Thompson Jane Bennett Sponsors
».

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :

«* Note The parents could not be found to get their surname & the particulars

Plusieurs informations permettant d'identifier correctement cet enfant sont absentes du texte de l'acte. Le contexte de maladie contagieuse qui prévalait dans la ville de Québec à cette époque n'est peut-être pas étranger à cette situation.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Québec, Québec.]

mercredi 21 décembre 2011

Corinne Cayouette

Elle est née à Caribou (Maine; Aroostook County) le 19 avril 1905. Elle est la fille d'Alfred-Élie Cayouette et d'Édith Côté.

Au cours de l'année 1924, elle se marie en un lieu inconnu avec Thomas L. Evans, fils de Thomas L. Evans et d'Ethel Sanborn.

Le 27 mars 1988, elle est décédée à Bangor (Maine; Penobscott County) à l'âge de 82 ans et 11 mois.


[Summary :
The information about Corinne Cayouette.]

mardi 20 décembre 2011

Inhumé sur une ferme dans le cimetière familial

Les registres de l'Abbott's Corner Baptist Church pour le 25 janvier 1902 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Burial

Luther Rominer Smith died on the twenty first day of January nineteen hundred and two at his Home at Pinnacle Parish of St. Armand East in the eighty ninth year of his age and was buried by me in the family cemetery on his farm on the twenty fifth day of the same month in the presence of the subscribing witnesses
W.G. Gcofield Assistant Pastor
Harvey W. Smith J.K. Smith Jr».


Noter que l'inhumation d'un corps dans un cimetière familial sur une ferme n'est pas chose courante chez les catholiques.


[Summary :
The church record for the burial of a man in North Pinnacle Parish, Québec.]

lundi 19 décembre 2011

Le carnet de notes d'un médecin de Sorel à la fin du 19e siècle

Depuis peu, Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) vient de rendre accessible en ligne le carnet de notes de Jean-François-Régis Latraverse, médecin à Sorel. Les entrées manuscrites comptent 159 images et vont du 24 septembre 1880 au 23 décembre 1895; elles sont décrites dans le moteur de recherche Pistard.

Un article récent fait également mention de cette même source :

Rénald Lessard, Sources nominatives des causes de décès avant le XXe siècle, L'Ancêtre, numéro 296, volume 38, automne 2011, p. 135-136.

De notre point de vue, la description de ce carnet faite jusqu'ici est incomplète. Il faut y ajouter les éléments suivants :

- il s'agit d'un médecin catholique
- un point de vue partiel [toutes les entrées des baptêmes, mariages et sépulture de cette période n'y sont pas mentionnées, mais surtout celles où il est intervenu à titre de médecin ou à titre d'invité dans le cas de certains mariages
- un point de vue médical et partial en particulier pour ses commentaires sur les pratiques de ses collègues
- les entrées sont groupées par type d'événement (baptême, mariage et sépulture) et sont entrées de façon chronologique; quelques unes sont biffées et on ignore la raison
- la plupart des naissances ne font l'objet que d'une ligne, alors que d'autres s'étendent sur quelques lignes
- le libellé des entrées est factuel et est écrit d'une «belle main d'écriture»
- plusieurs des informations portent sur les derniers moments de la vie de personnes décédées.

Voici une sélection de jugements portés sur des personnes :

«Elle était séparée de son mari qui était un ivrogne et une canaille.», 12 octobre 1880
«Ils se marient la nuit de très bonne heure le matin.», 11 janvier 1881
«On dit qu'il s'est morfondu à danser.», 28 décembre 1881
«Son mari, frère du curé de Sorel, vegète dans l'ouest des États Unis.», 5 février 1882
«C'est une apostate qui fut catholique autrefois.», 18 août 1882
«Le défunt était un ivrogne fieffé. Il avait été zouave pontifical à Rome.», 25 juillet 1884
«Elle a mené une vie d'intempérance et d'impudicité.», 6 septembre 1887
«Elle accouche, le 30 décembre 1883, quatre jours avant son mariage, d'une fille appartenant à son séducteur, qui est son mari actuel.», 3 janvier 1884
«Ce dernier [son père adoptif] fait le diable à quatre pour empecher la future de se marier. L'égoisme le fait agir.», 14 juillet 1884
«...et dont le présent époux est reconnu le père. On a poursuivi et incarcéré ce dernier pour le forcer à se marier.», 14 octobre 1885.

Bref, un carnet à feuilleter pour connaître des pans de vie à Sorel et dont le contenu peut enrichir des histoires de famille. Il est à souhaiter que le contenu soit un jour indexé pour tous les noms mentionnés.


Nos remerciements à Rénald Lessard pour avoir porté ce document à notre attention.



[Summary:
A note about some physician's notes in Sorel, Québec.]

dimanche 18 décembre 2011

Inhumé dans le cimetière général d'Abbott's Corner

Les registres de l'Abbott's Corner Baptist Church pour le 15 octobre 1901 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Burial

On the fifteenth day of October, A.D. nineteen hundred and one, Matthew Young died at Abbott's Corner in St. Armand East, County of Missisquoi, aged seventy five years, and was buried in the general cemetery at Abbott's Corner, on the seventeenth day of the same month in the presence of the subscribing witnesses.
James Young M. A. Leavitt T.J. Wright Minister
».

L'emploi de l'expression «general cemetery» se comprend pour distinguer ce cimetière des cimetières familiaux ou privés qui sont davantage fréquents dans les communautés religieuses autres que catholiques.


[Summary :
The church record for the burial of a man in Abbott's Corner, Québec.]

samedi 17 décembre 2011

Le parrain est un marchand de Lacrosse dans le Wisconsin

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 30 août 1870 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 155 Nil Albert Aurélius Asselin

Le trente août mil huit cent soixante dix, nous prêtre soussigné avons baptisé sous condition Nil Albert Aurélius, né le même jour, du légitime mariage de Sieur Nil Henri Asselin, marchand, et de Dame Marie Sara Virginie Roy, de cette paroisse. Parrain Sieur Séréal Asselin, marchand, de Lacrosse, dans le Wisconsin, Etats-Unis, marraine Dame Philomène Asselin, épouse de Sieur George Théophile Tremblay, Notaire, de cette paroisse, lesquels ont signé avec nous, ainsi que le père, lecture faite.
Mme G. T. Tremblay M. Céréal Asselin Nil H. Asselin P.Lagacé ptre
».

Un autre exemple pour illustrer que les registres de l'état civil peuvent servir de source d'information secondaire pour l'étude des mouvements de population de certains Québécois vers les États-Unis. Noter le prénom peu fréquent du parrain et le fait que la graphie diffère dans l'acte et dans la signature.


[Summary:
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]

vendredi 16 décembre 2011

Retirée dans cette paroisse à cause de la guerre

Les registres de la paroisse Très Saint Enfant Jésus de Pointe aux Trembles pour le 20 mars 1760 font état de l'acte de baptême suivant :

«B anne thérèse Bazinet.

Le vingtieme jour du mois de mars mil sept cent soixante, a été baptisée baptisé par moy prêtre soussigné, faisant les fonctions curiales dans cette paroisse, anne therese, née du même jour, fille naturelle et légitime de Joseph Bazinet et d’anne therese ? sa femme, de la paroisse de St Joseph, sur la rivière de Chambly retirée dans celle cy, àcause de la guerre; le parrain antoine Bazinet , la marraine m. angélique ? femme de jacques Baudry, lesquels n'ont signé pour ne sçavoir enquis suivt l'ordce.
C Pages ptre
».


L'emploi de la formule «fille naturelle et légitime» étonne; dans un registre, la référence à un enfant naturel va la plupart du temps de pair avec le caractère illégitime de cet enfant.

Noter un des effets secondaires de la guerre : le déplacement d'une partie de la population.


[Summary :

The church record for the baptism of a girl in Pointe aux Trembles, Québec.]

jeudi 15 décembre 2011

Marie Marthe Bernadette Cayouette

Elle est née à Saint-Moïse le 22 décembre 1899 et a été baptisée le même jour; elle est la fille de Hermas (Hormidas; Herman; Thomas) Cayouette et de Marie Laure Ouellette.

Le 19 juin 1916, elle s'est mariée à Waterville (Maine; Kennebec County; Sacred Heart) avec Henry Morency, fils de Peter Morency et de Mary Gaboury.

Son acte de sépulture n'a pas été retrouvé.


[Summary :
The information about Marie Marthe Bernadette Cayouette.]

mercredi 14 décembre 2011

La légitimation d'un enfant à Trois-Rivières

Les registres de la paroisse Immaculée Conception des Trois-Rivières pour le 23 novembre 1871 font état de l'information suivante :

«Légitimation de Jeanne Morin

Nous, Charles Morin et Marie Pepin parties contractantes, en l'acte ci-dessus écrit, avons reconnu et reconnaissons par le présent, devant Napoléon Simard, journalier, beau-frère de l'époux, et Pierre Pepin, charretier, frère de l'épouse, témoins à ce appelés, et qui ont déclaré ne savoir signer, que Jeanne, née, le douze mars mil huit cent soixante-un aux Trois-Rivières, est notre enfant légitime.
Charles Morin et Marie Pepin ont déclaré ne savoir signer. Fait aux Trois-Rivières, le vingt troisième jour du mois de novembre de l'an mil huit cent soixante onze.
J. Agapit Legris, Ptre».


Dans le registre, cette information suit immédiatement l'acte de mariage de ses parents. Noter le libellé du texte qui se rapproche de celui d'un texte juridique; au fait, un tel texte aurait très bien pu se retrouver dans un greffe de notaire.

Se rappeler que de nos jours, le caractère légitime d'un enfant n'est plus inscrit dans les actes de naissance ou de baptême de l'état civil.


[Summary :
The church record for the legitimation of a girl in Trois-Rivières, Québec.]

mardi 13 décembre 2011

Ses père et mère sont du Dégely

Les registres de la paroisse Notre-Dame du Lac pour le 26 juillet 1868 font état de l'acte de baptême suivant :

«B 49 Marie Euphémie Lina Raymond. (Dégely)

Le vingt six juillet mil huit cent soixante et huit nous prêtre soussigné avons baptisé Marie Euphémie Lina née depuis cinq jours su légitime mariage de George Raymond cultivateur et de Marie Pelletier du Dégely. Le parrain Antonio Paradis et la marraine Calliste Pelletier n'ont su signer. Le père absent
L.N. Bernier Ptre
».


Noter la déformation phonique du toponyme «Dégelis». Malheureusement, la Commission de toponymie du Québec ne fournit aucune indication sur l'origine ou la signification de ce toponyme.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Dégelis, Québec.]

lundi 12 décembre 2011

La sépulture du petit Nicolas

Les registres de la paroisse Saint-Thomas de Montmagny pour le 11 juin 1731 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Sépulture du petit Nicolas

L'an mil sept cents trente et un, le onzième juin, je soussigné ptre, miss. de St Pierre, et de St Thomas, certifie que Nicolas, décédé d'hier âgé de soixante ans, après avoir reçu les sacrements de pénitence, Eucharistie et Extrême Onction, a été inhumé dans l'Eglise, aux pieds de feu messire Deneau, Son Maitre. l'enterrement a été fait par le R. Père Simon Recolet Miss. du Cap St Ignace. En présence de la plus grande partie de la paroisse. Ce vieux garçon, a servie le missionnaire pendant cinquante ans, avec un exemple, un zèle, et une fidélité, digne de nos premiers chrétiens.
J. Lelièvre ptre
».

Noter l'emploi du qualificatif «petit» pour cet adulte et pris ici dans un sens manifestement différent de celui relatif à sa possible taille réduite.


[Summary :
The church record for the burying of an unmarried man in Montmagny, Québec.]

dimanche 11 décembre 2011

Le contenu d'un acte de naissance certifié par l'autorité des parents

Les registres de l'Abbott's Corner Baptist Church pour l'année 1900 font état de l'acte de naissance suivant :

«Birth

The subscriber hereby certifies on the authority of the parents to wit, Leslie Arthur Macey & and his wife, Angie Mabel Burlison, that, Claud Clesson Macey is their son & that he was born in St, Armand East, on the fourteenth day December eighteen hundred ninety nine.
Arnold L. Arnes Pastor
».


Noter le caractère factuel et un peu froid du libellé du texte de l'acte qui n'est pas daté; une façon de faire qui ne porte guère à la discrétion.


[Summary :
The church record for the birth of a boy in Abbott's Corner, Québec.]

samedi 10 décembre 2011

Vieillie d'une année par son acte de baptême

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Laterrière pour le 31 janvier 1893 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 2. Marie Anna Cécile Gauthier

Le trente et janvier mil huit cent quatre vingt douze, nous prêtre curé soussigné avons baptisé Marie Anna Cécile née le jour précédent fille issue du légitime mariage de François Gauthier, cultivateur et de Emélie Duchène de cette paroisse. Parrain René Talbot fils de Eugène, agent à la Manufacture de laine Marraine Emma Gauthier tante paternelle de l'enfant de cette paroisse qui ont signé avec nous ainsi que le père lecture faite.
René Talbot Emma Gauthier François Gauthier N.E. Roy ptre
».


Il n'est pas évident à la lecture de l'acte que l'année est erronée. Par contre, ce dernier placé dans son contexte fait ressortir l'incongruité : il figure parmi les actes de l'année 1893.

Cet acte concerne une de mes tantes maternelles.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Laterrière, Québec.]

vendredi 9 décembre 2011

Quel nom de famille ?

Les registres de l'Anglican Cathedral Holy Trinity Church de Québec pour le 8 juillet 1831 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Buried

William late Mariner on board the Brig Fisher from Belfast in Ireland, Aged fifty two years, died on the seventh, and was buried in the eightth of July, in the year of our Lord, one thousand eight hundred and thirty one.
By me E.F. Hewell Minister of the Chapel of the Holy Trinity at Quebec
Present Thos Kay Rector VT Dupont
».

Dans la marge, on peut lire le mot «Inconnu» et l'annotation suivante :
«Note The captain did not give the Mars's surname».

Pour rédiger un acte de l'état civil, un curé ou un pasteur est souvent dépendant de l''information qui lui est transmise. Il est rare que la raison de l'absence d'une information soit mentionnée dans le registre.


[Summary :
The church record for the burying of a mariner in Québec, Québec.]

jeudi 8 décembre 2011

La petite fille dont la mère n'a pu me dire le nom

Les registres de l'Archidiocèse de Québec pour le 8 juillet 1801 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. La petite fille de feu manteu 8 juillet 1801

Le huit juillet mil huit cent un par nous soussigné missionnaire ont été supplées les cérémonies de la sepulture à la petite fille (dont la mère n'a pu me dire le nom) de feu alexandre manteu & de pulcherie nabisquegan, morte ici le trente avril dernier âgée d'environ six ans. etaient présents Regis ventithagan, mazile entrevu, Dominique Phiphigentagan, jean pierre ? , et autres. tous ne savent signer.
Le Courtois ptre
».

Il y a de quoi s'étonner qu'une mère ne sache pas le nom de sa fille âgée de six ans.


[Summary :
The church record for the burying of an indian girl in Québec.]

mercredi 7 décembre 2011

Un témoin à un baptême âgé de sept ans

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 7 mars 1873 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 37 Jos. Alphonse Georges Arthur Moreau

Le sept mars mil huit cent soixante et treize, nous Prêtre soussigné, avons baptisé Joseph Alphonse Georges Arthur, né la veille, du légitime mariage de Sieur Edouard Moreau, Secrétaire du Département de l'Agence des Travaux publics, et de dame Janvière Emma Terroux de cette paroisse. Parrain Sieur Alphonse Hamel Marchand de cette ville, marraine Dame Nathalie Larose son épouse, soussignés avec le père et nous. Lecture faite.
Nathalie Alys. Hamel Alphonse Hamel E. Moreau Emma Moreau (7 ans) Geo. P. Côté ptre
».

La signature d'un enfant au bas d'un acte de l'état civil n'est pas fréquent et particulièrement à cet âge. La mention entre parenthèses de l'âge du témoin n'est pas de la main de cette dernière.


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]

mardi 6 décembre 2011

La foudre détruit des registres à Bécancour

Les registres de la paroisse Nativité de la Sainte-Vierge de Bécancour au début de l'année 1758 font état de l'information suivante :

«Les registres et autres documents de la paroisse de Bécancourt, antérieurs à 1758, ont été brulés lors de l’incendie de la dernière église des Abenakis. Cet incendie, causé par la foudre, a eu lieu pendant la nuit, en août 1757

Cette information est à la fois importante pour le chercheur et quelque peu inexacte. En effet, la copie religieuse des registres a été détruite lors de cet incendie mais la copie civile a été conservée permettant ainsi de connaître les actes contenus dans les registres manquants.


[Summary :

A brief note on missing church records in Bécancour, Québec.]

lundi 5 décembre 2011

Joseph-Émilien Cayouette

Il est né dans l'état du Maine le 18 septembre 1911; il est le fils de Hermas (Hormidas; Herman; Thomas) Cayouette et de Marie Laure Ouellette.

Le 14 avril 1943, il se marie à Waterville (Maine; Kennebec County; Sacred Heart) avec Ida Mae Burgess, fille de Paul Burgess et d'Anna Durette.

Il est décédé en un lieu inconnu le 16 septembre 2003 à l'âge de 91 ans et 11 mois.


[Summary:
The information about Joseph-Émilien Cayouette.]

dimanche 4 décembre 2011

Tué en tombant des remparts de la ville de Québec

Les registres de l'Anglican Cathedral Holy Trinity Church de Québec pour le 3 août 1800 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Roberts Buried

Thomas Roberts, Wheelwright of the City of Quebec, aged forty six years, was accidentally killed by a fall from the Remparts August the first and was buried August the third, in the year of our Lord one thousand eight hundred.
By me Father Jehosaphat Mountain Rector of the English Church at Quebec
Present Rich. Goldsworthy Foreman of Miners Ja. Thompson, of works
».

Une façon tragique de rappeler la présence d'un des traits les plus importants de la ville de Québec.


[Summary :
The church record for the burying of a man in Québec, Québec.]

samedi 3 décembre 2011

Assassiné dans les rues de la ville de Québec

Les registres de la paroisse Notre-Dame de l'Annonciation de L'Ancienne Lorette pour le 21 mars 1882 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S 24 Etienne Genest 38 ans.

Le vingt et un mars mil huit cent quatre vingt deux, nous soussigné avons, avec la permission écrite du coroner Belleau de Québec, déposé dans le charnier de cette paroisse le corps d'Etienne Genest, cordonnier de St Sauveur, époux de Sophie De Grandmaison, assassiné dans les rues de la ville de Québec pendant la nuit du dix-huit au dix-neuf mars de la présente année à l'âge de trente huit ans. Présents : George Genest, père du défunt, Joseph Gagné, qui n'ont pu signer, et plusieurs autres parents et amis.
Désiré Genest Ferdinand Genest Arth Moreau. Théoph. Pageot. Jos. Elie dit Breton ptre
».

Dans la marge au bas du nom, on peut lire l'inscription suivante : «De St Sauveur».

Noter que le corps du défunt a été déposé dans le charnier et que la date de sa mise en terre n'est pas connue; dans certains actes, cette dernière peut être espacée de quelques semaines.

Vérification faite dans l'instrument de recherche des enquêtes du coroner on peut lire dans la rubrique cause ou circonstances du décès : «Épanchement sanguin sur le cerveau et la moelle épinière causé par des coups infligés à la tête». À l'évidence, la consultation du dossier de l'enquête du coroner permettrait d'en connaître davantage à cet égard.


[Summary :
The church record for the burying of a murdered man in Québec, Québec.]

vendredi 2 décembre 2011

Un noir est inhumé à Québec

Les registres de l'Anglican Cathedral Holy Trinity Church de Québec pour le 4 janvier 1800 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Black George Buried

George Skeen, a Negro, of the City of Quebec, aged about seventy years died in the night of the first of January, and was buried the fourth of January, in the year of our Lord one thousand eight hundred.
By me Father Jehosaphat Mountain Rector of the English Church of Quebec
Present William Herm? Robt. Hadeay
?».

Comme dans les registres de l'état civil de tradition catholique, l'identification de ce noir est sommaire et peu précise. Cet homme étant décédé «...in the night...» du premier janvier, sa mort avant minuit a des implications sur le mois et l'année de cet événement, le cas échéant.

Noter que le défunt est qualifié de «Black» dans la marge et de «Negro» dans le texte de l'acte.


[Summary :
The church record for the burying of a man in Québec, Québec.]

jeudi 1 décembre 2011

Une fille d'environ 14 ans est ensevelie à Bécancour

Les registres de la paroisse Nativité de Notre-Dame de Bécancour pour le 12 avril 1758 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Le 12 avril 1758 j'ai enseveli une fille d'environ 14 ans du vieux et de la vielle Bourbeau nommée Claire
/signé/ S.P. Gounon jésuite
».


L'identification des personnes en cause est pour le moins sommaire et particulière. L'utilisation du terme «ensevelie» pris au sens d'«inhumée» se rencontre quelques fois dans des actes anciens et son usage surprend quelque peu à chaque fois.

Sur un autre point, à quel âge une personne peut être qualifiée de «vielle» comme dans le texte de cet acte ?


[Summary :
The church record for the burying of a girl in Bécancour, Québec.]

mercredi 30 novembre 2011

Maurice-Évariste Cayouette

Il est né à Caribou (Maine; Aroostook County) le 23 février 1894 et a été baptisé le 25. Il est le fils de Hermas (Hormidas; Herman; Thomas) Cayouette et de Marie Laure Ouellette.

Le 30 juillet 1916, il s'est marié à Waterville; (Maine; Kennebec County; St. Francis de Sales) avec Marie Poulin, fille de Jacques Adélard Poulin et de Philomème Clair.

Il décède à Pittston (Maine; Kennebec County) le 3 novembre 1960 à l'âge de 66 ans et 8 mois.


[Summary :
The information about Maurice-Évariste Cayouette.]

mardi 29 novembre 2011

 l'âge de dix-sept ans, épouse de

Les registres des Missions de l'Intercolonial de Québec pour le 12 novembre 1884 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 8 Amanda Castongay 17 ans

Le douze novembre mil huit cent quatre vingt quatre, nous, prêtre soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette mission le corps d'Amanda Castongay décédée l'avant veille en cette mission à l'âge de dix-sept ans, épouse de Phydime Cimon, cultivateur de cette mission. Présents Prudent Michaud et Joseph St Laurent qui ont déclaré ne savoir signé lecture faite.
P. Brillant. P
.».

Certaines jeunes filles se sont mariées en bas âge et, comme dans le présent exemple, ont payé de leur vie la naissance de leur premier enfant; l'acte de sépulture suivant d'un enfant anonyme dans le registre en témoigne.

Ces registres éphémères ne couvrent que les années 1879 à 1884 et ont été créés en raison de la présence de l'important chantier de la ligne de chemin de fer.


[Summary:
The church record for the burying of a woman in Québec, Québec.]

lundi 28 novembre 2011

Le sieur Prospère alias (Georges) Tanguay marchand

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 4 mars 1885 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 40 Marie Joseph Georges Edmond Tanguay.

Le quatre mars, mil huit cent quatre vingt cinq, nous soussigné, vicaire de cette paroisse, avons baptisé Marie, Joseph, Georges, Edmond, né la veille, du légitime mariage de Sieur Michel Prospère alias (Georges) Tanguay marchand et de Dame Virginie Marcoux de cette paroisse. Le parrain a été Sieur Georges Tanguay commis frère de l'enfant et la marraine Dame Corinne Boudreau son épouse lesquels, ainsi que le père ont signé avec nous.
Corinne Boudreau Geo. Tanguay J. G Tanguay J.B.G. Dupuis, Ptre
».

La mention du surnom du père est utile pour le chercheur; il serait fortement apprécié qu'une telle pratique soit davantage répandue dans les registres de l'état civil. Sur un autre plan, il est curieux de noter que le prénom original du père «Prospère» prédestinait en un sens la future profession du père : marchand.

Noter dans le texte de l'acte la présence d'une virgule après chaque prénom; on peut s'interroger si, de nos jours, un passeport émis au nom de cet enfant comprendrait ces virgules ?


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]

dimanche 27 novembre 2011

Le vicaire officiant sert de parrain

Les registres de la paroisse Immaculée Conception de Trois-Rivières pour le 8 avril 1902 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 101 Marie Eva Emélienne Lucille Carignan

Le huit avril mil neuf cent deux, nous, prêtre, vicaire soussigné, anvos baptisé et tenu sur les fonds Marie Eva Emelienne Lucille, née ce jour, fille légitime de Emile Carignan, marchand, et de Bernadette Bourgeois, de cette paroisse. La marraine a été Aglaé Lebel, épouse de feu Onésime Carignan et grand'mère de l'enfant, laquelle ainsi que le père, a signé avec nous.
Aglaé Lebel Emile Carignan J.C. Leblanc ptre vic
».

La présence d'un parrain et d'une marraine dans les actes de baptême ne se rencontre que dans les registres des églises qui considèrent le baptême comme un sacrement. Pour un chercheur, leur mention peut s'avérer utile en raison du lien de parenté de ceux-ci avec l'enfant.

Dans certains actes et comme dans le cas présent, le prêtre officiant agit à titre de parrain; à chaque fois, une interrogation se pose à savoir si cette situation résulte d'une décision prise sur le champ ou qui fait suite à volonté délibérée des parents de l'enfant.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Trois-Rivières, Québec.]

samedi 26 novembre 2011

De l'île à Michon

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Natashquan pour le 27 octobre 1885 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 21 Jos, Thaddée Boudreau (Ile à Michon)

Le vingt sept octobre mil huit cent quatre vingt cinq, nous soussigné missionnaire de N D de Natashquan, avons baptisé Joseph Thaddée né le sept octobre précédent, fils légitime de Boudreau pêcheur, et de Desneiges Gallant de l'île à Michon. Le parrain a été André Lapierre, oncle de l'enfant, la marraine Marie Hébert, cousine de l'enfant, lesquels, ainsi que le père présent, n'ont pu signer,
F. deB. Boutin ptre
».

Selon la Commission de toponymie du Québec, ce toponyme s'écrit l'«île Michon». Noter l'absence de mention du prénom du père.


[Summary :

The church record for the baptism of a boy in Natashquan, Québec.]

vendredi 25 novembre 2011

Joseph-Clayton Cayouette

Il est né aux États-Unis (vraisemblablement dans l'état du Maine) le 8 avril 1886. Il est le fils de Joseph-Nile (Nil) Cayouette et de Lésian-Nancy (Lizzie; Élizabeth) Fournier.

Le 14 novembre 1910, il se marie dans la paroisse Saint-Jérôme de Matane avec Marie-Édith Roy-Desjardins, fille d'Arthur Roy-Desjardins et de Marie-Anne Tremblay.

Le 12 juin 1916, il se marie en deuxièmes noces dans la paroisse Très-Saint Rédempteur de Montréal avec Marie Gauthier, fille de Jean-Baptiste Gauthier et de Marie Gagnon.

Le 17 mai 1920, il se marie en troisième noces après une dispense d'affinité du premier degré avec Blanche Gauthier, fille de Jean-Baptiste Gauthier et de Marie Gagnon.

Le 28 janvier 1937, il décède à Montréal et est inhumé le 30 au Repos Saint-François d'Assise (Cimetière de l'Est) à l'âge de 51 ans et 2 mois.


[Summary :
The information about Joseph-Clayton Cayouette.]

jeudi 24 novembre 2011

Elle communie pour la première fois à seize ans

Les registres de la paroisse Notre-Dame du Rosaire de Ville Marie pour le 5 octobre 1903 font état de l'information suivante :

«Première communion

A communié au La Kippewa le cinq octobre mil neuf cent trois Marie, Elisabeth Burns, agée de seize ans, fille de Thomas Burns et de Nellie Mc Carthy.
J.O. Pelletier ptre omi
.».

La présence d'un tel acte dans un registre de l'état civil n'est nullement requis par la réglementation et ne s'explique que par les besoins de l'église catholique. Cet acte suit celui du mariage de sa soeur.


[Summary :
The church record for the first communion of a young girl in Ville Marie, Québec.]

mercredi 23 novembre 2011

Le pasteur agit comme un curé

Les registres de l'Anglican Cathedral Holy Trinity Church de Québec pour le 18 octobre 1828 font état de l'acte de sépulture suivant :

«a female Child buried

A female Child, aged about five months of whom, the name, & those of the Parents, could not be obtained, but of the fact of whose baptism, sufficient testimony was afforded, died on the seventeenth and was buried on the eighteenth of October, in the year of our Lord, one thousand eight hundred and twenty nine.
By me
? Missionnary ? ?
Presents Elizabeth Shepperd Ann Shepperd
».

Noter le comportement du pasteur qui, comme l'aurait fait un curé catholique, s'empresse de mentionner dans le texte de l'acte que l'enfant a été baptisé.


[Summary :
The church record for the burying of a young female in Québec, Québec.]

mardi 22 novembre 2011

Enseveli entre la croix et la porte qui communique à l'église

Les registres de la paroisse Nativité de Notre Dame de Bécancour pour le 13 décembre 1762 font état de l'acte de sépulture suivant :

«6

le douzieme decembre mil sept cent soixante deux est mort un petit garcon né d'André joseph Michel et de Madeleine Arreboud, l'enfant sappelloit aussi André joseph Michel a été enseveli le trezieme entre la croix et la porte qui communique à l'Eglise en foi de ce je signe
SP Gounon j.».

Lire le billet publié 13 novembre 2011 et intitulé Enseveli vers le milieu du côté droit du cimetière qui concerne l'acte précédent dans les registres de cette paroisse. Les commentaires formulés alors s'appliquent également ici.

De plus, noter l'utilisation du terme «enseveli» pour faire état de la mise en terre du corps, une façon de faire peu fréquente dans les registres. Enfin, remarquer que le garçon porte le même prénom que son père.


[Summary :
The church record for the burying of a boy in Bécancour, Québec.]

lundi 21 novembre 2011

Un navigateur de Québec noyé accidentellement

Les registres de la paroisse Saint-Patrice de Rivière Pentecôte pour le 26 novembre 1894 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 8 Jean Chiasson (noyé)

Le vingt-six novembre mil huit cent quatre-vingt-quatorze, nous, prêtre, missionnaire soussigné, avons béni la sépulture de Jean Chiasson, navigateur de Québec, noyé accidentellement à la Baie Trinité, le onze du courant et inhûmé le vingt-trois du même mois, dans le cimetière des Islets Caribou en présence d'Ambroise Bilodeau, qui n'a pu signer.
J. Lemay Ptre Miss
.».

Le texte de cet acte rappelle qu'il y a de la navigation sur le fleuve Saint-Laurent et qu'un navigateur peut même s'y noyer.

Noter la présence d'un seul témoin alors que la réglementation en prévoit deux; l'explication tient-elle au fait que l'acte a été rédigé trois jours après l'inhumation ?


[Summary:
The church record for the burying of a mariner in Rivière Pentecôte, Québec.]

dimanche 20 novembre 2011

Joseph-Élie Cayouette

Il est né aux États-Unis dans l'état du Maine, le 17 novembre 1883. Il est le fils de Joseph-Nile (Nil) Cayouette et de Lésian-Nancy (Lizzie; Elizabeth) Fournier.

Le 17 juillet 1906, il se marie en premières noces dans la paroisse Nativité de la Bienheureuse Vierge Marie de Montréal avec Antonia Ouellette, fille de Nazaire Ouellette et d'Aglaé Collin.

Le 21 février 19168, il se marie en secondes noces dans la paroisse Sainte-Philomène de Montréal avec Marie-Louise-Dorothée Charest.

Le 14 janvier 1957, il décède dans la paroisse Saint-Georges de Montréal et est inhumé le 17 à l'âge de 73 ans et 1 mois.


[Summary :
The information aboout Joseph-Élie Cayouette.]

samedi 19 novembre 2011

Le premier ministre Honoré Mercier comme parrain

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 2 octobre 1889 font état de l'acte de baptême suivant :

«B 130 Marie Joseph Caron

Le deux octobre mil huit cent quatre vingt neuf, nous prêtre, vicaire de cette paroisse, avons baptisé Marie Joseph, né la veille, fils légitime de Louis Caron, messager du Premier Ministre de la Province de Québec et de Catherine Sirois de cette paroisse. Le parrain a été L'Honorable Honoré Mercier, Premier Ministre de la Province de Québec, et la marraine Dame Hermine St Denis épouse du Sieur Paul de Cazes, soussigné avec nous. Le père n'a su signer. Lecture faite.
P. de Cazes Honoré Mercier J. Eug. Geo. Têtu ptre
».

La présence du premier ministre à ce baptême s'explique par le fait que le père est à son emploi.


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]

vendredi 18 novembre 2011

Deux prénoms erronés dans un acte de sépulture

Les registres de l'Aylwyn Anglican Chrurch dans le comté de Labelle pour le 22 mai 1900 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Theyer buried

Mary Shaver, wife of William Henry Thayer of the township of Wright, Province of Quebec, died in the twentieth day of May Anno Domini nineteen hundred and was buried at Gracefield in the Cemetery of St James' Church on the twenty second day of the same month and year; aged thirty six years and eight months.
By me
L.V. Larivière, Incumbant
Witnesses Thomas Mulligan James Derby».

Au bas de l'acte, on peut lire l'annotation suivante :

«In the above entry the words "Mary" and "William Henry" must be substituted for the words "Alice" and Richard Edward" L.V. Larivière».

L'erreur du rédacteur telle que mentionnée dans cette annotation n'est pas banale puisqu'il s'agit du prénom de la défunte et de celui de son époux.

Noter que la défunte est identifiée dans la marge sous son patronyme de femme mariée.


[Summary :
The church record for the burying of a woman in the Labelle County, Québec.]

jeudi 17 novembre 2011

De la mission de Perthuis

Les registres de la paroisse Saint-Bernardin de Sienne de Rivière-à -Pierre pour le 28 septembre 1900 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 22 M. Adrienne Barret Perthuis

Le vingt huit septembre mil neuf cent nous prêtre missionnaire soussigné, avons baptisé Marie Adrienne née la veille, fille légitime de Abraham Barrret, contremaître, et de Malvina Trudel, de la mission de Perthuis. Parrain Adélard Maras, marraine, Amanda Barret, soeur de l'enfant qui n'ont pu signer, de même que le père faute de registre. Lecture faite.
Odilon Blanchet ptre
.».

Noter que l'absence de signatures au bas de l'acte s'explique par l'absence du registre.

Le toponyme «Perthuis» désigne un lieu-dit lié à la construction de la voie ferrée.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Rivière-à-Pierre, Québec.]

mercredi 16 novembre 2011

L'inhumation d'un indigent à North Bay en Ontario

Les registres de la paroisse L'Assomption de North Bay en Ontario pour le 18 mars 1911 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Joseph Edmond Gourdeau.

Died in Victoria Hospital, North Bay March 17/11 Joseph Edmond Gourdeau, aged about 25 yrs. - Heart disease - Single. Buried March 18/11 in N. Bay - Wrote Mrs Louis Julien 77 st Bonaventure St St. Malo, Quebec city.- He had no money and relatives could not afford to bury him.
?
».

Il est peu fréquent de voir dans le texte d'un acte de sépulture le détail des démarches effectuées pour l'inhumation d'une personne.


[Summary :
The church record for the burying of a man in North Bay, Ontario.]

mardi 15 novembre 2011

Emma Jean Louise Caillouette

Elle est née à Willimantic (Connecticut; Windham County) le 6 décembre 1901.

À une date et dans un endroit inconnus, elle s'est mariée avec Harol Dolan.

Le 16 juin 1992, elle est décédée à Meriden (Connecticut; New Haven County; Veterans Memorial Medical Center) à l'âge de 90 ans et 6 mois.


[Summary :
The information about Emma Jean Louise Caillouette.]

lundi 14 novembre 2011

Dont la succursale missionnaire est rattachée à l'Église baptiste de Maskinongé

Les registres de l'Église française dite baptiste de Maskinongé pour le 23 mars 1905 font état de l'acte de naissance suivant :

«Naissance Richard Michell 8 février 1905

Aujourd'hui, le vingt troisième jour de Mars mil neuf cent cinq nous est présenté pour être enregistré Richard Michell, fils jumeau, né le premier, le huit février de la présente année, issu du mariage légitime de Monsieur Frank Michell, journalier de la paroisse St Pierre Baptiste, comté du Mégantic, mais dont la succursale missionnaire est rattachée à l'Eglise Baptiste de Maskinongé; et de son épouse Sarah Drapeau.
St Jean Baptiste le vingt trois mars mil neuf cent cinq.
R Arnaud ministre offant
Frank Sa X marque Michell Sarah Drapeau Michel Drapeau N. Grégoire, Pasteur
».

Dans les communautés religieuses autres que catholiques, les lieux de desserte ne sont pas toujours contigus et, parfois comme dans le cas présent, sont séparés par une grande distance.

Noter la signature de la mère au bas de l'acte et la mention de l'ordre de la naissance de cet enfant jumeau, une information trop rare dans les registres.


[Summary :
The church record for the registration of a boy in Maskinongé, Québec.]

dimanche 13 novembre 2011

Enseveli vers le milieu du côté droit du cimetière

Les registres de la paroisse Nativité de Notre-Dame de Bécancour pour le 29 mai 1763 font état de l'acte de sépulture suivant :

«5

Le vingt neuvième mai est mort en cette paroisse augustin arrebourt agé de vingt quatre ans fils de augustin arrebourt et de josette ses pere et mere et a ete enseveli avec les ceremonies ordinaires vers le milieu du cotté droit du cimetière en foy de ce jay signé
SP. Gounon j
».

En dépit des précisions apportées sur la localisation du corps dans le cimetière, retrouver ce corps s'avérera une tâche difficile.

Noter l'absence de mention de l'année dans l'acte et celle du patronyme de la mère.


[Summary :
The church record for the burying of a man in Bécancour, Québec.]

samedi 12 novembre 2011

Avons béni la sépulture de François Lévêque

Les registres de la paroisse Saint-Patrice de Rivière Pentecôte pour le 17 août 1890 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S.12 Frs. Lévêque

Le dix sept août, mil huit cent quatre vingt dix, nous, prêtre, missionnaire soussigné, avons béni la sépulture de François Lévêque, époux de Basilice Hamilton, décédé en mai, mil huit cent quatre vingt quatre, à l'âge d'environ soixante quinze ans, et inhûmé dans le cimetière du Petit Portage, Rivière Pentecôte. Présents : John Cronest? & Ignace Labrie qui n'ont pu signer.
H. Lemay Ptre Miss.».

Cet acte ayant été rédigé six ans plus tard que le décès de cet homme, il ne faut pas se surprendre que le jour de ce décès ne soit pas indiqué. Par ailleurs, comment expliquer un tel délai, et ce même de la part d'un missionnaire ?


[Summary :
The church record for the burying of a man in Rivière Pentecôte, Québec.]

vendredi 11 novembre 2011

La translation des corps de trois missionnaires Jésuites

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 12 mai 1891 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 46 Missionnaires jésuites Jean de Quen François Duperron Jean Liégois

Le douze mai mil huit cent quatre vingt onze, nous soussigné, Thomas Duhamel, Archevêque d'Ottawa, avons inhumé dans la chapelle des Dames Ursulines de Québec, les corps des trois missionnaires Jésuites, Jean de Quen, François Duperron et Jean Liégois. Les corps de ces trois missionnaires avaient été déposés dans l'ancienne Chapelle des Jésuites, où ils furent trouvés lors des fouilles faites dans cette chapelle, en mil huit cent soixante quinze. Ils furent ensuite déposés dans le charnier du cimetière Notre-Dame de Belmont, et c'est de là qu'ils furent transportés solennellement, ce jour, et inhumés dans la chapelle des Ursulines; en présence de messeigneurs Fabre, Archevêque de Montréal; Racine, Evêque de Sherbrooke; Bégin, Evêque de Chicoutimi, Blais, Evêque de Saint-Germain de Rimouski; Langevin, Archevêque de Léontopolis; et d'un grand nombre d'autres prêtres réguliers et séculiers, dont plusieurs ont signé avec nous. Lecture faite.
+ L.F. Ev. des Trois-Rivières
+ L.Z. Ev de S. Hyacinthe
+ Zéphirin Ev. de Leuthere? vic.apost. de Pontiac
+ Aldré-Albert Ev. de St-Germain de Rimouski
+ Edouard Chn Arch. de Montréal
+ I. Thomas Archev. d'Ottawa
Lé Marois V.G.
P. Hamel
Lewis Drummond sj.
J.E. Désy S.J.
J. Cl. Arsenault ptre
».

Noter que, comme dans le cas présent, la translation de corps est parfois inscrite dans les registres comme un acte de «sépulture», que cette translation a été effectuée seize ans après la découverte des corps et, enfin, la présence d'une croix avant la signature de chacun des évêques.


[Summary :
The church record for the translation of three corpses in Québec, Québec.]

jeudi 10 novembre 2011

George A. Caillouette

Il est né à Willimantic (Connecticut; Windham County) le 26 octobre 1899. Il est le fils d'Auguste-Alfred Caillouette et de Delina Melina Genard.

Il est décédé à Vernon (Connecticut; Tolland County) le 7 janvier 1983 à l'âge de 83 ans et 2 mois.

Il a exercé la profession de chiropraticien.


[Summary :
The information about George A. Caillouette.]

mercredi 9 novembre 2011

Environ le quinzième du mois d'octobre

Les registres de la paroisse Sainte-Marie Madeleine du Cap-de-la-Madeleine pour l'année 1737 font état de l'ace de baptême suivant :

«Baptème de Jean Baptiste Garand

L'an mil sept cent trente six et environ le quinzième du mois d'octobre a été baptisé par le R. Pere Bernardin Recolé faisant pour lors les fonctions curiales dans cette paroisse, Jean Baptiste, né deux ou trois jours avant son baptème, du légitime mariage de François Garand et de Margueritte Larose ses pere et meère de cette paroisse, et le dit R. pere Bernardin n'ayant pu l'écrire pour lors sur le régistre et le marguiller en charge nous en ayant assuré et prié de l'écrire, comme de présent, curé de cette paroisse J'ay en foy de ce signé.
Levasseur pretre
».

Il s'agit d'un acte reconstitué et placé entre un acte de mariage du 4 février et un acte de baptême du 14 avril 1737.

En pratique, il sera impossible de connaître les dates de naissance et de baptême de ce garçon. Un bel exemple des dangers de reconstituer un acte après la tenue d'un événement et sur la seule bonne foi d'un marguiller en charge.


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Cap-de-la-Madeleine, Québec.]

mardi 8 novembre 2011

Chef de section du Cap Laurentide

Les registres de la paroisse Saint-Bernardin de Sienne de Rivière-à-Pierre pour le 26 février 1893 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 8 Marie Louise Délina Sioui

Le vingt six février mil huit cent quatre vingt treize, Nous prêtre missionnaire soussigné avons baptisé Marie Louise Délina, née la veille, fille légitime de Jean Baptiste Sioui, chef de section du Cap Laurentide et de Mathilda Boivin. Le parrain a été Napoléon Bourret de cette mission et la marraine Délima Paquet son épouse soussignée. Le père a déclaré ne savoir signer. Lecture faite.
Delina Paquet F.X. Couture Ptre
».

Un autre exemple de l'influence du chemin de fer sur la toponymie locale; parfois et comme dans le cas présent, la signification d'un toponyme n'est connue que localement.

Voir également le billet intitulé Résident à Miguick et publié le 29 octobre 2011 sur ce blog.



[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Rivière-à-Pierre, Québec.]

lundi 7 novembre 2011

Un Français indigent est inhumé à North Bay en Ontario

Les registres de la paroisse L'Assomption de North Bay en Ontario pour le 23 mars 1910 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Emmanuel Bergot. 28 years

Died in Hospital Mar 22/10 North Bay Emmanuel Bergot, aged 28 years, son of Eugene Bergot, of Lannilis (Dept. Finistère, France.). He received the last Sacrements. He was destitute and was cared for and buried in this cemetery Mar 23/10 by St Anthony's Society.
J.J. Obrien
?».

L'information permettant d'identifier correctement cet étranger comprend son nom, son âge, le nom de son père, et son lieu d'origine en France.

Noter que le prêtre officiant n'a pas manqué de mentionner que le défunt avait reçu les derniers sacrements.


[Summary :
The church record for the burying of a man in North Bay, Ontario.]

dimanche 6 novembre 2011

Conjoints en saint mariage par autorité d’une dispense de bans

Les registres de l'église méthodiste d'Acton Vale pour le 30 octobre 1907 font état de l'acte de l'acte de mariage suivant :

«Mariage. Massicotte

Joseph Alfred Massicotte, de la Cité de Montréal, Province de Quebec, gérant, fils majeur de Joseph Massicotte et de Justine Trudeau, son épouse; garçon; et Albina Guertin, fille majeure de Pierre Guertin et de Sarah Kirkland son épouse, furent conjoints en saint mariage par autorité d’une dispense de bans le trente et unième jour du mois d'octobre l'an mil neuf cent sept en présence des témoins soussignés.
Temoins
Joseph Alfred Massic.
Albina Guertin
JA Massicotte.
E.C. Guertin
L. Massicotte, Pasteur
.».

La formulation utilisée par le pasteur et reprise en titre est trompeuse; le consentement des époux et non une dispense de bans est requise pour un mariage.

Noter que le patronyme de l'épouse n'est pas indiqué dans la marge.


[Summary :
The church record for a marriage in Acton Vale, Québec.]

samedi 5 novembre 2011

Marie Anne Della Cécile Cayouette

Elle est née à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St. John the Baptist) le 15 août 1918 et a été baptisée le 18. Elle est la fille de Louis-Horace Cayouette et de Della Bouchard.

Le 3 février 1941, elle se marie à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St. John the Baptist) avec Norbert Parent, fils de John Parent et de Lucie Cyr.


[Summary :
The information about Marie Anne Della Cécile Cayouette.]

vendredi 4 novembre 2011

Une sépulture constatée par le curé

Les registres de la paroisse Sainte-Anne des Monts pour le 9 avril 1865 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Sépult 6 M. Anne Vallée

Le neuf avril mil huit cent soixante et cinq nous soussigné curé de Ste Anne des Monts avons constaté que Marie Anne Vallée decedée le cinq agée de soixante et treize ans, veuve de feu John Calligown, a été inhumée dans le cimetière de cette paroisse le sept en presence de Louis Marin et de Michel Dugas qui n'ont su signer.
P. Vallée ptre
».

Une façon originale pour ce curé de faire savoir que cette inhumation a été faite en son absence.


[Summary :
The church record for the burying of a woman in Sainte-Anne des Monts, Québec.]

jeudi 3 novembre 2011

Gardien du phare de l'île Caroussel

Les registres de la paroisse Saint-Patrice de Rivière Pentecôte pour le 12 juillet 1890 font état de l'acte de sépulture suivant :

«B. 27& S. 7 Anonyme Arcan

Le douze juillet, mil huit cent quatre vingt dix, nous, prêtre, missionnaire soussigné, avons béni la sépulture d'un enfant anonyme, né le vingt huit décembre, mil huit cent quatre vingt neuf, ondoyé le premier janvier mil huit cent quatre vingt dix, décédé le quinze et inhûmé le seize du même mois dans le cimetière des Sept-Isles, enfant légitime d'Alfred Arcan, gardien du phare de l'îsle Caroussel, et de Célina Lévêque. Présents : Nicolas Lévêque et Joseph Lévêque, lesquels n'ont pu signer.
H. Lemay Ptre Miss
.».

La profession du père rappelle que la navigation sur le fleuve Saint-Laurent n'est pas de tout repos et que la présence de phares s'impose pour assurer la sécurité des navires qui l'empruntent.

Comme l'enfant est décédé à l'âge de 19 jours, il est étonnant qu'il n'a pas été prénommé.

Noter la mention de cinq dates dans cet acte : celles de la naissance, de l'ondoiement, du décès, de l'inhumation et, finalement, celle de la rédaction de cet acte de sépulture.


[Summary :
The church record for the burying of an infant boy in Rivière Pentecôte, Québec.]

mercredi 2 novembre 2011

Des signatures de frères

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 4 avril 1891 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 33 cher Frère Rénus né Weildéric Leclaire
Le quatre avril mil huit cent quatre vingt onze, nous prêtre soussigné, de l'Ordre des rédemptoristes, de l'église Saint Patrice de Québec, avons inhumé dans le cimetière Notre Dame de Belmont, le corps du Très cher Frère Rénus, des Ecoles Chrétiennes, de la maison Saint Patrice de Québec, né Weildéric Leclaire à Ottawa, décédé à l'Ecole Saint Patrice de Québec, le premier du présent mois, à l'âge de dix neuf ans. Présents : les très chers Frères Théodore, Louis, Raymond, Olyppius, Eugenius et Paulinus, soussignés, avec nous. Lecture faite.
Frère Raymond, " Theodore " Louis " Paulinus " Eugenius " Olippius O. Walsh C.SS.R
.».

La pratique de l'église catholique de donner des noms en religion à certains de ses membres rend difficile l'identification correcte de ceux-ci comme; c'est le cas notamment des membres de communautés de frères [comme dans le présent exemple] et de soeurs.


[Summary :
The church record for the burying of a brother in Québec, Québec.]

mardi 1 novembre 2011

Le nombre d'actes dans les registres de l'état civil

Cette problématique a déjà fait l'objet d'une estimation pour les seuls actes des registres catholiques par Cyprien Tanguay et qui a paru dans les recensements du Canada de 1871 [volume V] et 1881 [volume IV]. Par ailleurs, aucune source ne mentionne le nombre total des actes contenus dans les registres de l'état civil du début de la Colonie à la fin de l'année 2010.

Idéalement, la détermination de ce nombre exigerait un examen minutieux du contenu de chacun des registres produits, une opération peu réaliste.

À partir de différentes informations disponibles, nous avons tenté de faire une estimation la plus fiable possible du nombre d'actes de l'état civil et qui couvre la période du début de la Colonie jusqu'à la fin de l'année 2010.

Cette estimation a été ventilée selon certaines périodes en fonction de la disponibilité de l'information. Les sources utilisées et les hypothèses formulées sont indiquées à la fin.

Les chiffres retenus sont les suivants :

Du début de la Colonie à la fin de 1876 (soit une période de 155 ans)
4 215 000 actes [1] pour la population catholique
et 452 726 actes [2; 3] pour la population non catholique
pour un total de 4 667 726 actes;

de 1877 à 1899 (soit une période de 23 ans)
1 244 589 N;
222 787 M
716 827 D
pour un total de 2 184 203 actes [2] pour la population française
et 316 718 actes [3] pour la population anglaise
pour un total de 2 500 921 actes;

de 1900 à 1925 (soit une période de 26 ans)
2 004 652 N
386 507 M
887 523 D
pour un total de 3 278 682 actes [4];

de 1926 à 1997 (soit une période de 71 ans)
7 290 329 N [4]
2 483 437 M [5]
2 798 599 D [5]
pour un total de 12 572 365 actes;

de 1998 à 2010 (soit une période de 13 ans)
1 023 156 N
291 281 M
723 177
pour un total de 2 037 614 actes [4].

Le grand total est de : 25 057 308 actes.


Commentaires :

- cette estimation est incomplète; il faudrait y ajouter les actes relatifs à la population indienne qui ne sont pas inclus dans l'estimation de Cyprien Tanguay. Se rappeler également que plusieurs sépultures au 17e et 18e siècles n'ont pas été enregistrées
- cette estimation mérite d'être prise en considération en raison notamment du fait que les données sont fiables pour la période de 1900 à 2010 qui est la plus récente et la plus prolifique [17 888 661 actes]
- noter le très grand nombre d'actes [plus de 25 millions], un nombre nettement plus élevé que ce nous avions estimé au départ
- ces deux dernières années, ce nombre s'accroît de près de 170 000 actes par année
- si on prend en compte un nombre moyen de 11 informations requises par la réglementation pour chaque acte [B = 11; M = 13; S = 10], on totalise au minimum plus de 275 millions d' informations, une masse considérable
- pour mémoire :
- les 4 215 000 actes catholiques de Cyprien Tanguay représentent 16,8 % du total des actes
- la Collection Drouin comprend un nombre total estimé de 12 456 281 d'actes jusqu'à la fin de 1940, soit 49,7 % du total des actes; en d'autres termes, un chercheur a accès présentement aux images des actes de l'état civil que pour un acte sur deux
- du 1er janvier 1994, date de la mise en place du Directeur de l'état civil, à la fin de 2010, on compte 3 202 210 actes, soit 12,1 % du total des actes.

Nos remerciements à Bertrand Desjardins, Roland Grenier et Denis Rodrigue pour leur collaboration.

Références :
[1 ] Information tirée du tableau 1 «Population catholique du Québec, nombre de paroisses, missions et institutions dont les registres sont conservés et nombre d'actes de baptême, mariage, sépulture au 31 décembre de diverses années», p. X dans Pauline Bélanger et Yves Landry. Inventaire des registres paroissiaux catholiques du Québec 1621-1876. Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1990, 352 p. De fait, cette estimation reprend celle effectuée par Cyprien Tanguay.
[2] Informations tirées du tableau 6 «Population moyenne et taux annuels moyens de natalité, de nuptialité et de mortalité par périodes quinquennales de 1711 à 1760 (population canadienne française) et 1761- 1863 (population catholique de la province de Québec) et du tableau 7 [titre idem pour la période de 1881 à 1950] dans Jacques Henripin et Yves Peron, La transition démographique de la province de Québec, p. 43 et 44 paru dans Hubert Charbonneau. La population du Québec : études rétrospectives. Montréal, Boréal, 1973, 111 p.
[3] Les estimations prennent en compte l'absence de registres autres que catholiques jusqu'à 1795, la population totale pour certaines années [1831, 1851, 1861, 1871, 1881 et 1891] du recensement du Canada, les pourcentages de la population catholique et de la population non catholique pour ces mêmes dates, et le nombre d'actes [N, M et D] catholiques pour les périodes; l'estimation du nombre total d'actes pour les non catholiques a été fait en utilisant ces données; par ailleurs, l'estimation du nombre de naissances a été réduit de 10 % pour refléter leur comportement démographique différent de celui de la population catholique
[4] Informations tirées de tableaux [Naissance et taux de natalité, 1900-2010; Mariages et taux de nuptialité, 1900-2010; Décès et taux de mortalité, 1900-2010] accessibles sur le site de l'Institut de la statistique du Québec. Noter que certains chiffres de l'ISQ sont provisoires pour l'année 2010.
[5] Les données sur les mariages et les décès sont celles de l'index des mariages et de l'index des décès 1926-1997 disponibles sur le site de la Société de généalogie de Québec.


[Summary:
A note about the total number of acts in Québec's records.]

Note :
Ces données ont été mises à jour dans un billet publié le 22 août 2016.

lundi 31 octobre 2011

Joseph Médard Marcel Arsène Cayouette

Il est né à West Warwick (Rhode Island; Ken County; St. John the Baptist), le 17 mai 1917 et a été baptisé le 20. Il est le fils de Louis-Horace Cayouette et de Della Bouchard.

Le 10 août 1939, il s'est marié à Providence (Rhode Island; Providence County) avec Rita Chalifoux, fille d'Alfred Chalifoux et d'Ovelina Tetrault.

Il est décédé à West Warwick (Rhode Island; Kent County) le 1er juillet 1988 à l'âge de 71 ans et 1 mois.


[Summary :
The information about Joseph Médard Marcel Arsène Cayouette.]

dimanche 30 octobre 2011

Quatre filles baptisées en la demeure de leurs parents

Les registres de la All Saints Anglican Church de Dunham pour le 13 juillet 1906 font état de l'acte de baptême suivant :

«Gilbert July 13, 1906

Four baptisms
Jessie Selina, born February the sixth, eighteen hundred and ninety seven, Mabel Sophia, born July the Seventh eighteen hundred and ninety nine, Hilda Sophronia, born January the twelfth, nineteen hundred and two, Winnifred May, born January the eight, nineteen hundred and five, daughters of Horace Eugene Gilbert, of Dunham Township, Farmer, and Martha Eliza [Buchanan] his wife, were baptized at the house of their parents, on the thirtieth of July, nineteen hundred and six, in the presence of the undersigned by me :,
Henry Plaisted Rector
Jas L. Gilbert sponsors
Myra B Gilbert
Esta? Gilbert
»

Noter qu'il s'agit d'un acte de baptême multiple qui intervient longtemps après la naissance de certaines de ces filles. Dans l'église catholique, le baptême se fait généralement à l'église. Le fait de rédiger un acte multiple fournit une information sommaire sur ces quatre filles.


[Summary :
The church record for four baptisms in Dunham, Québec.]

samedi 29 octobre 2011

Résident à Miguick

Les registres de la paroisse Saint-Bernardin de Sienne de Rivière-à-Pierre pour le 9 février 1892 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 2 Joseph Edmond Renée Audet. (Miguick) 4 mois & 8 jours.

Le neuf février mil huit cent quatre vingt douze, Nous Prêtre missionnaire soussigné avons inhumé dans le cimetière de cette mission le corps de Joseph Edmond Renée Audet, décédé le deux du courant à l'âge de quatre mois et huit jours, fils de Nicola Audet résident à la Miguick et de Louise Tremblay. Furent présents à l'inhumation Joseph Martineau et Georges Blackburn soussigné. Lecture faite.
Georg Blackburn. Joseph Martineau F.X. Couture Ptre
».

La contribution du chemin de fer à la toponymie : dans le présent exemple il s'agit du nom d'un arrêt ferroviaire.


[Summary :
The church record for the burying of a young boy in Rivière-à-Pierre, Québec.]

vendredi 28 octobre 2011

Décédé au retour de Québec

Les registres de la paroisse Saint-Thomas de Montmagny pour le 16 août 1746 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Enterrement d'Henry Descoteau

Le seize août mil huit cent quarante six a été enterré dans le cimetière de cette paroisse Henry Descoteau mort d'hier chez le nommé Eustache Sylvestre où il est tombé malade en revenant de Québec et s'en retournant à St Jean sa demeure ordinaire et âgé de soixante et seize ans après avoir recu les sacrements de l'Eglise présent Jean Roussin, Nicolas Thivierge et autres.
Chrétien le Chasseur ptre
».

Une bonne partie du texte de cet acte de sépulture est consacré aux circonstances du décès, un cas peu fréquent dans les registres de l'état civil.

Noter que la «demeure ordinaire» du défunt est à Saint-Jean-Port-Joli.


[Summary :
The church record for the burying of a man in Montmagny, Québec.]

jeudi 27 octobre 2011

L'enregistrement d'une naissance à Abbott's Corner

Les registres de l'Abbott's Corner Baptist Church pour l'année 1906 font état de l'acte de naissance suivant :

«Birth

This is to certify that Merritt Edwin Carpenter is our son born September 23rd 1905 at Abbotts Corner. Que.
Arthur Deming Carpenter Georgiana Carpenter
Recorded by W.G. Sefield Assistant-Pastor Abbotts Corner Bap. Church
»
.

Quand il s'agit de l'enregistrement d'une naissance, le texte de l'acte est davantage factuel. Noter l'absence de la date de cet enregistrement.


[Summary:
The church record for the birth of a boy in Abbott's Corner, Québec.]

mercredi 26 octobre 2011

Horace Aldor Cayouette

Il est né à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St. John the Baptist) le 14 février 1916 et a été baptisé le 20. Il est le fils de Louis-Horace Cayouette et de Della Bouchard.

Le 27 août 1938, il s'est marié à West Warwick (Rhode Island; Kent County) avec Concetta (Etta) Petrarca, fille d'Antonio Petrarca et d'Irene Lancellotta.

Il est décédé au Rhode Island le 22 mars 2006 et a été inhumé le 25 à l'âge de 90 ans et 1 mois.


[Summary :
The information about Horace Aldor Cayouette.]

mardi 25 octobre 2011

Émigrée élevée par Dame Marie Richard

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 20 mai 1853 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 197 Honorah Daly

Le vingt mai, mil huit cent cinquante trois, nous prêtre soussigné, avons inhumé dans le cimetière St. Louis Honorah Daly, émigrée élevée par Dame Marie Richard, décédée la veille en cette paroisse, âgée de sept ans. Présents Ferdinand Dorion et François Nadeau qui n'ont su signer.
L. Gill Ptre
».


La condition d'émigrée mentionnée dans cet acte permettra au chercheur qui voudrait identifier correctement cette jeune fille d'orienter sa recherche ailleurs qu'au Québec; il n'en demeure pas moins que la tâche sera ardue.

Pour mémoire, le cimetière Saint-Louis (ou du choléra) était situé à l'angle Grande Allée et Salaberry à Québec.


[Summary :
The church record for the burying of a young emigrant girl in Québec, Québec.]

lundi 24 octobre 2011

Les diverses dispenses qui rendaient nul leur mariage

Les registres de la paroisse de Sainte-Anne des Monts pour le 5 juillet 1863 font état de la revalidation de mariage suivante :

«Mar. Michel Dugas et Severine Servant
Le cinq juillet mil huit cent soixante et trois avons revalidé le mariage de Michel Dugas fils majeur de Joseph Dugas et de Louise Vallée de cette paroisse d'une part, et Severine Servant fille mineure de Jean Servant et de Rose Hion? aussi de cette paroisse d'autre part. Ne s'étant découvert aucun empêchement autre que celui de parenté declaré depuis leur mariage solennel qui a eu lieu le huit de juin dernier, avons dispensé les époux des diverses parentés qui rendaient nul leur ci-devant mariage, nous soussigné curé de Ste Anne avons de nouveau reçu leur consentement mariage en présence et du consentement de jean Servant et Joseph Dugas, pères des époux, et en presence des temoins soussignés JBte Sasseville et Pepin Pelletier
P.H. Vallée ptre
».

Noter que la formulation d'une partie du texte de l'acte est équivoque; on ignore s'il y a eu une ou plusieurs dispenses vraisemblablement de consanguinité d'accordées et de quel degré. Des vérifications seraient nécessaires pour préciser le tout.

Contrairement à ce qu'écrit le curé, les deux témoins n'ont pas signé au bas de l'acte.


[Summary :
The church record for the revalidation of a marriage in Sainte-Anne des Monts, Québec.]

dimanche 23 octobre 2011

Enterré dans la partie du cimetière non bénite

Les registres de la paroisse Saint-Georges de Cacouna pour le 23 février 1875 font état de l'acte de sépulture suivant :

«B. 7e S 7ème Enf. mort sans baptême

Le vingt trois février mil huit cent soixante quinze a été enterré dans la partie du cimetière non bénite le corps d’un enfant, né mort, appartenant à François Fèbre cordonnier de cette paroisse.
J.C. Cloutier prêtre
».

Un bel exemple qui illustre que, pour l'église catholique, le baptême donne notamment le droit d'être inhumé dans la partie consacrée du cimetière paroissial.

Noter l'expression «...né mort» utilisée pour décrire l'enfant, l'imprécision quant à la date de naissance et celle du décès de même que l'absence de mention du nom de la mère.


[Summary :
The church record for the burying of a stillborn boy in Cacouna, Québec.]

samedi 22 octobre 2011

Morand, Marin ou Morin ?

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 7 février 1898 font état de l'acte de mariage suivant :

«M. 4 Joseph Morand et Alexina Demeules

Le sept février mil huit cent quatre vingt dix huit, vu la dispense de deux bans accordée le quatre du courant par Monseigneur Louis Nazaire Bégin, Archevêque de Cyrène et administrateur de l'Archidiocèse, et la publication du troisième faite au prône de notre messe paroissiale et de celle de St Roch de Québec, comme il appert par un certificat du curé du lieu, entre Sieur Joseph Morand, fils majeur du Sieur François Morand et de Dame Louise Voyer, de St Roch de Québec, d'une part; et Demoiselle Alexina Demeules fille majeure du Sieur Epiphane Demeules et de Dame Lumina Dufour, de cette paroisse, d'autre part; ne s'étant découvert aucun empêchement à ce mariage, nous soussigné curé de cette paroisse, avons reçu leur mutuel consentement de mariage et leur avons donné la bénédiction nuptiale en présence du Sieur François Morand père et témoin de l'époux, du Sieur Epiphane Demeules père et témoins de l'épouse qui n'ont su signer. Les époux soussignés. Lecture faite,
Alexina Desmeules Joseph Marin J. Faguy ptre
».


Une annotation marginale a été placée dans la marge près du patronyme de l'époux et se lit comme suit : «Morin ?»

La différence entre la graphie dans l'acte, celle de l'annotation et, enfin, de la signature de l'époux au bas de l'acte a de quoi soulever une interrogation. À l'évidence, une vérification s'impose.


[Summary :
The church record for a marriage in Québec, Québec.]

vendredi 21 octobre 2011

Yvonne Rosette Cayouette

Elle est née à West Warwick (Rhode Island; Kent County) le 11 juin 1914 et a été baptisée le même jour; elle est la fille de Louis-Horace Cayouette et de Della Bouchard.

Le 7 janvier 1936, elle s'est mariée en premières noces à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St. John the Baptist) avec Maurice Albert Bélanger, fils de Benjamin Bélanger et de Marie-Louise Lévesque.

Le 18 juin 1974, elle s'est mariée en secondes noces à Johnston (Rhode Island; Providence County) avec Léo J. Desrosiers Sr..

Elle est décédée à West Warwick (Rhode Island), le 3 avril 2004 et a été inhumée le 5 à l'âge de 89 ans et 9 mois.


[Summary :
The information about Yvonne Rosette Cayouette.]

jeudi 20 octobre 2011

Mariés dans l'état du Vermont

Les registres de la Beebe Plain Methodist Church pour le 20 octobre 1904 font état de l'acte de mariage suivant :

«Marriage A.E. Hurd and B. Foley Oct.12th. 04

Albert Elyat Hurd of Ayers Cliff, in the County of Stanstead, Bachelor, Station Agent, son of Albert Hurd, and of his wife Adelaide Permilia Lebaron; and Bessie Foley, Spinster of Ayers Cliff, in the County of Stanstead Parents unknown; were married by th Reverend Isaac Preston Chase of Boston Landing in the State of Vermont, on the twelfth day of October, in the year of our Lord one thousand nine hundred and four, in presence of subscribing witnesses.
H. Smith Albert E Hurd Bessie Foley George. G. Hisk Julia B. Hurd
».

Ce mariage célébré aux États-Unis se trouve dans un registre du Québec; une situation qui se rencontre à l'occasion et plus souvent dans des registres non catholiques que catholiques.

Noter que l'officiant n'est pas le rédacteur et signataire de cet acte.


[Summary :
The church record for a marriage in Beebe Plain, Québec.]

mercredi 19 octobre 2011

Chef de section de Schroder Mill

Les registres de la paroisse Saint-Bernardin de Sienne de Rivière-à Pierre pour le 18 août 1891 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 9. Marie Louise Coulombe 7 jours (Schroder Mill)

Le dix huit août mil huit cent quatre vingt onze, nous prêtre missionnaire soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette mission le corps de Marie Louise Coulombe décédée le quinze du courant, à l'âge de sept jours, fille de Philippe Coulombe, chef de section de Schroder Mill, et de Marie Bouchard. Furent présents à l'inhumation Arsène Lévesque et Georges Blackburn soussignés. Lecture faite.
Arsène Lévêque George Blackburn F.X. Couture ptre
.».

L'époque du chemin de fer a influencé les registres au plan de la toponymie et des professions; cet acte de sépulture en constitue un bel exemple.


[Summary :
The church record for the burying of a young girl in Rivière-à-Pierre, Québec]

mardi 18 octobre 2011

Une inhumation à North Bay

Les registres de la paroisse L'Assomption de North Bay en Ontario pour le 9 décembre 1908 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Adrien Lehman age....

Died in North Bay Hospital ? Dec. 08 of Adrien Lehman formerly of Trois-Rivières. The latter had no friend that could be reached. The father in dead. The mother can be located. She has a brother living north around Hailybury. The remains were interned in St. Mary's Cemetery. Dec 9th 1908 - at North Bay.
O. Dufresne
».

Noter que l'essentiel du texte de l'acte porte sur les efforts infructueux du prêtre pour obtenir de l'information en provenance des membres de la famille du défunt.


[Summary :
The church record for the burying of a man in North Bay, Ontario.]

lundi 17 octobre 2011

Journalier émigré depuis deux ans

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 12 juillet 1854 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 382 James Deegan

Le douze juillet mil huit cent cinquante quatre, nous prêtre soussigné vicaire de Québec, avons inhumé dans le cimetière Saint-Louis le corps de James Deegan, journalier émigré arrivé depuis deux ans dont nous n’avons pu nous procurer les noms des parents, décédé ce jour dans cette paroisse âgé de vingt trois ans. Présents François Nadeau et John Fitzpatrick seul soussigné avec nous.
D. Racine Ptre
».

Étant un immigrant, l'identification du défunt est sommaire. Noter que le vicaire fait erreur en mentionnant qu'un des deux témoins a signé au bas de l'acte.

La combinaison de la date et du numéro [382] de l'acte illustre que la tenue des registres dans certaines paroisses était une tâche importante qui nécessitait d'y consacrer un temps important.


[Summary :
The church record for the burying of an immigrant man in Québec, Québec.]

dimanche 16 octobre 2011

Lucienne Alexandrina Simonne Cayouette

Elle est née à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St.John the Baptist), le 29 septembre 1912 et a été baptisée le 1er octobre de la même année. Elle est la fille de Louis-Horace Cayouette et de Della Bouchard.

Elle est décédée à West Warwick (Rhode Island; Kent County) le 16 mars 1991 à l'âge de 79 ans et 5 mois.


[Summary :
The information about Lucienne Alexandrina Simonne Cayouette.]

samedi 15 octobre 2011

Pitre ou Pierre Parent ?

Les registres de la paroisse Sainte-Agnès de Lac Mégantic pour le 1er octobre 1888 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 37 Parent Pitre ou (Pierre)

Le premier octobre mil huit cent quatre vingt huit nous prêtre curé soussigné avons inhume dans le cimetière du lieu le corps de Pitre ou Pierre Parent agé de trente deux ans, environ, noyé il y a environ cinq semaines près du moulin à scie de Casuel Yanche and Cie, Lowell Gown, Etat du Maine, Etats Unis. Etaient présents Eugène Bergeron et Antoine Roy qui n'ont pas signé.
J.B. Cousineau ptre curé
».

Noter l'imprécision sur la date du décès qui a eu lieu aux États-Unis. Quant au prénom, a-t-on affaire à un surnom ou non ?


[Summary :
The church record for the burying of a man in Lac Mégantic Québec.]

vendredi 14 octobre 2011

Décédée la veille des suites de brulures

Les registres de la paroisse Saint-André d'Acton Vale pour le 27 avril 1865 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. 14. Parmélie Boisseau

Le vingt sept d'avril mil huit cent soixante-cinq, nous, prêtre soussigné, vicaire de cette paroisse, avons inhumé, dans le cimetière de cette paroisse, le corps de Parmélie, décédée la veille, des suites de brulures, comme il appert par le certificat du coronaire, en date de ce jour, âgée de huit ans et demi, fille légitime de Xavier Boisseau, journalier, et de Marie Gagnon, de cette paroisse. Furent présents Julien Cloutier et Xavier Lauzon, lesquels ont déclaré ne savoir signer.
Ls. A. Masson ptre
».

Il est facile d'imaginer les souffrances de l'enfant avant son décès.


[Summary :
The church record for the burying of a burned girl in Acton Vale, Québec.]

jeudi 13 octobre 2011

Médecin-docteur

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 6 octobre 1898 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 123 M. Julie Gabrielle Estelle Fortier

Le six octobre mil huit cent quatre vingt dix huit, nous, prêtre soussigné, avons baptisé Marie Julie Gabrielle Estelle, née l'avant veille, fille légitime de Georges Emile René Fortier, ecuyer, médecin-docteur, et de dame Marie Alice de la Bruère de cette paroisse. Parrain l'honorable Pierre Boucher de la Bruère, surintendant de l'instruction publique, marraine Maire Joséphine Baillargeon, épouse de J.E. Fortier, ecuyer, M.D., qui ont signé avec le père. Lecture faite
Joséphine B. Fortier Boucher de LaBruère Dr. R. Fortier Frs Pelletier, ptre
».

Selon Wikipédia, MD. (Medicinæ doctor, ou docteur en médecine en latin) est une abréviation utilisée notamment en anglais.

Noter l'absence du prénom dans la signature du parrain et le fait que le père place son titre «Dr.» avant de signer.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Québec, Québec.]

mercredi 12 octobre 2011

Missionnaire de l'Intercolonial sur le chemin Matapédia

Les registres de la Mission de Causapscal pour le 18 avril 1872 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 2 Joseph Samuel Renouf

Le dix huit avril, mil huit cent soixante douze, nous soussigné, missionnaire de l'Intercolonial sur le chemin Matapédia, avons baptisé Joseph Samuel, né le vingt sept du mois dernier, fils légitime de Philippe Renouf, cultivateur et d'Euphémie Mercier de cette mission. Parrain Samuel Michaud journalier; marraine Suzane Brochu tous deux de cette mission qui ont déclaré ne savoir signer. Lecture faite.
Chs Guay ptre
».

L'arrivée du chemin de fer a obligé la mise en oeuvre d'importants travaux; l'église catholique s'est ajustée en nommant un missionnaire pour s'occuper des personnes attirées par ces chantiers. Dans d'autres actes, cet ajustement s'est notamment fait concrétisé au plan des dispenses pouvant être accordées par ce missionnaire.


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Causapscal, Québec.]

mardi 11 octobre 2011

Florence Cayouette

Elle est née à Plainfield (Connecticut; Windham County) le 26 mai 1910 et a été baptisée le 29; elle est la fille de Louis-Horace Cayouette et de Della Bouchard.

Le 29 juin 1963, elle s'est mariée à Natick (Rhode Island; Kent County; St. Joseph) avec David Manseau, fils d'Adélard Manseau et d'Anna Ducas.


[Summary :
The information about Florence Cayouette.]

lundi 10 octobre 2011

Morte et inhumée quel mois ?

Les registres de l'Hôpital des Ursulines des Trois-Rivières pour l'année 1797font état de la sépulture suivante :

«Sépulture de Françoise Lacourse femme d'Alexis Tourigny

Le dix huitième jour de l'an mil sept cent quatre vingt dix sept, est morte et a été inhumée le lendemain, Françoise Lacourse femme d'Alexis Tourigny, habitante de la paroisse de BeKancourt, agée d'environ soixante et dix ans, en présence de Benjamin Doucet et de Jean Scharetlen?, qui ont signé avec nous.
St Marc prêtre Benjamin Doucet Jean Schuatten
?».

Comme cet acte est placé après un acte du six juin et est le seul jusqu'à la fin cette année, il est impossible de connaître le mois concerné.

Noter la graphie particulière du toponyme Bécancour.


[Summary :
The church record for the burying of a woman in Trois-Rivières, Québec.]

dimanche 9 octobre 2011

Le baptême de François, sauvage

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Natashquan pour le 20 juillet 1880 font état de l'acte de baptême suivant :

«B 17 François Sauvage

Le vingt juillet mil huit cent quatre vingt nous soussigné missionnaire de Natashquan, avons baptisé sous condition François né le cinq janvier mil huit cent soixante dix neuf du légitime mariage de Thomas Sauvage et Julienne Sauvagesse. Parrain Henri Sauvage, marraine Charlotte Sauvagesse qui n'ont pu signer.
J.A. Chalifour ptre
».

Noter que toutes les personnes nommées par le missionnaire dans cet acte ne sont que prénommées, une situation assez fréquente chez les Indiens.


[Summary :
The church record for the baptism an indian boy in Natashquan, Québec.]

samedi 8 octobre 2011

Étranger à cette ville

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 9 janvier 1854 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S.6 Michael Cronin

Le neuf janvier mil huit cent cinquante quatre, nous prêtre soussigné vicaire de Québec avons inhumé dans le cimetière Saint-Louis le corps de Michael Cronin étranger à cette ville du comté de Cork, décédé la veille dans cette paroisse dans la demeure de Patrick Redmond à l'Anse des Mères, âgé de vingt trois ans. Présents François Nadeau et Jacques Vézina qui n'ont pu signer.
D. Racine ptre
».

Noter qu'ici, le terme «étranger» est pris dans son sens propre et le libellé de l'acte de sépulture ne laisse aucun doute à cet effet.


[Summary :
The church record for the burying of a stranger in Québec, Québec.]

vendredi 7 octobre 2011

Connue sous le nom de la bonne femme Cardinal

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales pour le 5 décembre 1722 font état de l'acte de sépulture suivant :

«Sep. La Bonne femme Cardinal

Le cinquieme jour de decembre de l'an mil sept cent vingt et deux, je soussigné prestre faisant les fonctions curiales en la paroisse de St. Joseph de la Riviere des prairies, ay enterré dans le cimetière de la paroisse de st. François de Sales de l'Isle Jesus le corps d'une vielle femme agée d'environ soixante et dix ans, Irlandoise de nation, dont je n'ay pu scavoir ny le nom de bapteme ny celui de famille sinon qu'elle étoit connue dans les costes sous le nom de la bomme femme Cardinal, morte hier au soir subitement chez Kenoche La Jeunesse, sans avoir put recevoir aucun sacrement, mais apres avoir demandé un prestre, dit chappellet, demandé pardon à Dieu, témoins le dit Kenoche La Jeunesse, alexis garieppy , francois coron et autre
? alexis gariepy Jullien ptre
».

L'identification de la défunte est sommaire et incomplète; noter que davantage de précisions sont fournies sur des éléments considérés à juste titre par le prêtre comme l'équivalent de signes de catholicité.


[Summary :
The church record for the burying of an old lady in Saint-François de Sales Parish, Québec.]

jeudi 6 octobre 2011

Antoine Odina Napoléon Cayouette

Il est né à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St. John the Baptist) le 17 janvier 1909 et a été baptisé le même jour.

Le 23 octobre 1937, il s'est marié en premières noces à New Bedford (Massachusetts; Bristol County) avec Gwendolyn Cyril Chapman fille d'Edgar Allen Chapman et de Betsey Emily Ellis.

Le 22 mars 1980, il s'est marié en secondes noces en un lieu inconnu avec Margaret Algar.

Il est décédé en Floride le 9 avril 1998 à l'âge de 89 ans et 2 mois.


[Summary :
The information about Antoine Odina Napoléon Cayouette.]

mercredi 5 octobre 2011

Né ce jour d'un père inconnu

Les registres de la paroisse Saint-Pierre de La patrie pour le 11 juin 1900 font état de l'acte de baptême suivant :

«B-31 Enfant illégitime (Sexe masculin)

Le onze juin, mil neuf cent, nous soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé Georges, né ce jour d'un père inconnu, et de Marie Anna Desrosiers, de Manchester, Massachusetts, Etats Unis d'Amérique. Le parrain a été Cléophas Desrosiers et la marraine Félonise Bernard, son épouse, aïeuls de l'enfant, qui n'ont pu signer.
N.A. Gariépy ptre
».

Le baptême au Québec d'un enfant né aux États-Unis est une des multiples facettes de l'émigration des Québécois dans ce pays.

Noter un aspect étonnant soit l'absence dans les éléments de référence dans la marge du prénom de l'enfant pourtant présent dans le texte de l'acte; une situation vraisemblablement liée au caractère illégitime de l'enfant.


[Summary :
The church record for the baptism of a illegitimate boy in La Patrie, Québec.]

mardi 4 octobre 2011

Signer est un acte personnel

Les registres de la paroisse Sainte-Suzanne de Stanhope pour le 19 octobre 1902 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 22. Racine Marie Elise Bernadette

Le dix-neuf Octobre mil neuf cent deux, Nous prêtre curé soussigné avons baptisé Marie Elise Bernadette née le seize du courant, fille légitime de Joseph Racine, cultivateur, et de Marie Duquette, de cette paroisse. Parrain Adjutor Racine, marraine Marilda Duquette qui, ainsi que le père présent, ont singé avec Nous, lecture faite.
Marilda Duquette adgutare racine Joseph Racine Am. Goyette ptre curé
.».

Il est toujours embêtant de constater une différence entre la graphie d'un nom dans le texte d'un acte et celle d'une signature au bas de ce même acte; laquelle des graphies prime et doit être placée dans une base de données?

Dans tous les cas, il y a lieu de noter et documenter le tout pour une histoire de famille particulièrement.


[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Stanhope, Québec.]
baptême, signature, Stanhope

lundi 3 octobre 2011

Des actes ne sont pas signés à Natashquan

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Natashquan pour le mois de février 1883 font état de l'information suivante :

«Rapport des B.M.S. dans les missions de l'Est de Natashquan, depuis le 1er janvier 1883, au mois d'Avril de la même année. Les actes ne sont pas signés à cause de l'impossibilité de transporter les régistres

Le contenu d'une telle note doit être pris en considération lorsque vient le temps d'exploiter le contenu d'un registre, au plan de la capacité de signer des personnes concernées notamment.


[Summary :
A note about some unsigned church records in Natashquan, Québec.]

dimanche 2 octobre 2011

Un enfant trouvé la veille sur le marché Champlain à Québec

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 28 février 1864 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. 32 Joseph inconnu

Le vingt-huit février mil huit cent soixante quatre, nous prêtre soussigné avons baptisé Joseph trouvé la veille sur le Marché Champlain et paraissant âgé d’une journée environ. Marraine Philomène Bussière qui a signé avec nous.
Philomène Bussière. P. Légaré ptre
».

Les parents de cet enfant demeureront à jamais inconnus; noter que le tout se passe au milieu de l'hiver.

Philomène Bussière a souvent servi de «marraine de service» lors de baptême d'enfants inconnus; dans l'un de ces actes elle est décrite comme une sage-femme.


[Summary :
The church record for the baptism of an unknown boy found in Québec, Québec.]

Mise à jour le 15 avril 2012 :

Pour lire la couverture faite dans le journal Le Canadien  du 29 février 1864, voir le billet publié le 14 avril 2012 sur le site Patrimoine, Histoire et multimédia.

samedi 1 octobre 2011

Lorenzo Octave Cayouette

Il est né à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St. John the Baptist), le 2 février 1907 et a été baptisé le 3. Il est le fils de Louis-Horace Cayouette et de Della Bouchard.

Le 11 février 1929, il se marie à West Warwick (Rhode Island; Kent County; St. John the Baptist) ave Diana Cécile Hébert, fille de Herménégilde Hébert et de Laura Lincourt.

Il est décédé à West Warwick (Rhode Island; Kent County) en novembre 1971.


[Summary :
The information about Lorenzo Octave Cayouette.]

vendredi 30 septembre 2011

Un service chanté pour la mort du Pape Pie X

Les registres de la paroisse Saint-Marcellin de Les Escoumins pour le 27 août 1914 font état de l'acte de sépulture suivant :

«S. Pie X Pape

Décédé 20 août 1914 à Rome 79 ans, lui avons chanté un service en cette paroisse le vingt sept août.
Ed. Boily ptre
».

Un curé jouit d'une grande discrétion dans la tenue du registre de l'état civil comme l'illustre cet exemple.

Noter que cet «acte de sépulture» n'a pas été numéroté et, se gardant une petite gêne, le curé n'a pas comptabilisé cette sépulture dans les statistiques pour l'année 1914. La copie civile ne faisant pas état de l'examen de conformité du protonotaire, on ignore ce qu'en a pensé ce dernier, le cas échéant.


[Summary :
A peculiar church record for the death of the Pope in Les Escoumins, Québec.]

jeudi 29 septembre 2011

Pris par les sauvages des Pays d'en Haut

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Montréal pour le 20 juin 1758 font état de l'acte de baptême suivant :

«B. Jean Louis Moignard?

Le vingt juin mil sept cent cinquante huit j'ay baptisé Jean Louis agé d'environ dix huit mois fils de pere et mere inconnus pris par les sauvages des pays d’en haut et donné par mr De Vaudreuil gouverneur general de la nouvelle France a Jean Baptiste Moignard? Boulanger de cette ville. le parein a été Louis Davelly et la mareine Marie anne Dufaux qui ont signer. la femme dudit Moignard ?a declaré ne savoir signer.
Daveluy du guise Jollivet ptre
».

Un bel exemple du traitement particulier réservé à des Indiens. La mention du gouverneur général témoigne que cela était cautionné par la société.

Noter le fait que la mère adoptive aurait pu signer au bas de l'acte.


[Summary :
The church record for the baptism of an unknown indian boy in Montréal, Québec.]

mercredi 28 septembre 2011

Noyé il y a environ dix-huit jours

Les registres de la paroisse Saint-Antoine de Pades de Longueuil pour le 9 novembre 1754 font état de l'acte de sépulture suivant :

«49 S. d'andre roy

L'an de n.s. mil sept cent cinquante quatre et le neuf de novembre a été inhumé dans le cimetiere de cette paroisse le corps de defunt andre roy noyé il y a environ dix huit jours, sans qu’on ayt pû connoître la maniere dont cet accident est arrivé Le dit defunt etoit aagé de soixante et quelques années habitans de la paroisse de la prairie de la magdelaine dont plusieurs tant parens et amis ont assisté à sa sepulture avec ? joseph deshotels qui ne signent
ysambart p.c. de longueûil
».


Noter les imprécisions dans le texte de cet acte : la date et le lieu du décès, les circonstances du décès et l'âge du défunt. S'ajoute à cela le fait que le nom de ses parents ou de son épouse n'est pas fourni.


[Summary:
The church record for a drowned man in Longueuil, Québec.]