Affichage des articles dont le libellé est St-Éleuthère. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est St-Éleuthère. Afficher tous les articles

samedi 19 juillet 2008

Un cas de reprise d’un acte de baptême

Les registres de la paroisse de St-Éleuthère pour les 11 et 12 avril 1896 font état des actes suivants :

«B 10

Le onze Avril mil huit cent quatre-vingt-seize, nous soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé __________________ née ce jour, fille légitime d’Antoine Belleville, menuisier, et d’Alvine LeBel de cette paroisse. Le parrain a été Louis LeBel et la marraine Céleste Jarvais, épouse du parrain grand’père et grand’mère de l’enfant qui n’ont pu signer. Le père absent. Lecture faite.
F. Aug. Caron Ptre
».

Dans la marge au regard de cet acte on peut lire l’inscription «Acte Nul».

À la suite de cet acte nul, on peut lire l’acte de baptême suivant :

«B 10 Marie Anne Antoinette Belleville

Le douze avril mil huit cent quatre vingt-seize, nous soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé Marie Anne Antoinette, née la veille, fille légitime de d’Antoine Belleville, de cette paroisse. Le parrain a été Louis LeBel et la marraine Antoinette Harvey ? veuve de d’Antoine Belleville, grand’père et grand’mère de l’enfant qui n’ont pu signer non plus que le père. Lecture faite.
F. Aug. Caron Ptre
».

À l’évidence, le prêtre officiant avait débuté la rédaction du texte du premier acte de baptême à l’avance alors qu’il ne connaissait pas le prénom de l’enfant; il s’est également trompé sur le nom de la marraine et sur la présence du père, ce qui explique la reprise le lendemain de cet acte de baptême.


[Summary :

The resumption of a church record for the baptism of a girl in St-Éleuthère, Québec.]

dimanche 15 juin 2008

Un cas de reprise d’un acte de baptême

Les registres de la paroisse de St-Éleuthère pour les 11 et 12 avril 1896 font état des actes suivants :

«B 10

Le onze Avril mil huit cent quatre-vingt-seize, nous soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé __________________ née ce jour, fille légitime d’Antoine Belleville, menuisier, et d’Alvine LeBel de cette paroisse. Le parrain a été Louis LeBel et la marraine Céleste Jarvais, épouse du parrain grand’père et grand’mère de l’enfant qui n’ont pu signer. Le père absent. Lecture faite.
F. Aug. Caron Ptre
».

Dans la marge au regard de cet acte on peut lier l’inscription «Acte Nul».

À la suite de cet acte nul, on peut lire l’acte de baptême suivant :

«B 10 Marie Anne Antoinette Belleville

Le douze avril mil huit cent quatre vingt-seize, nous soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé Marie Anne Antoinette, née la veille, fille légitime de d’Antoine Belleville, menuisier, et d’Alvine LeBel de cette paroisse. Le parrain a été Louis LeBel et la marraine Antoinette Harvey ? veuve de d’Antoine Belleville, grand’père et grand’mère de l’enfant qui n’ont pu signer non plus que le père. Lecture faite.
F. Aug. Caron Ptre
».


Manifestement, le curé avait rédigé le texte du premier acte à l’avance alors qu’il ne connaissait pas le prénom de l’enfant et s’est trompé sur le nom de la marraine et la présence du père, ce qui explique la reprise le lendemain de l’acte de baptême.


[Summary :

The resumption of a church record for the baptism of a girl in St-Éleuthère, Québec.]