mercredi 26 avril 2017

Placée dans le charnier et inhumée en moins de 26 heures

Les registres de la paroisse Saint-Joseph de Chambly pour le 8 août 1872 font état de l'information suivante :

«Marie Amanda Bigonnesse 

Le huit août mil huit cent soixante et douze Nous Soussigné, Vicaire de Longueuil, avons déposé dans le charnier de St Joseph de Chambly le cops de Marie Amanda décédée depuis vingt heures de la maladie contagieuse appelée le typhus à l'âge de dix ans, fille légitime de feu Antoine Bigonnesse et de Catherine Théberge de cette paroisse.
           J.H Auclair ptre». 

À la suite, on peut lire l'acte de sépulture suivant : 

«S. 36   Marie Amanda Bigonnesse 

Le huit août mil huit cent soixante et douze Nous Soussigné, Curé de Chambly, avons inhumé dans le nouveau cimetière de cette paroisse, le corps de Marie Anmanda Bigonnesse mentionné à l'acte précédent. et déposé comme exprimé en icelui, dans le charnier de cette paroisse. L'inhumation du dit corps a eu lieu vingt sis heures après le décès. Etaient présent Joseph Bigonnesse et François-Xavier Beausoleil qui n'ont su signer.
             A. Thibault ptre curé». 

Le caractère contagieux de la maladie explique vraisemblablement cette situation. Une interrogation : s'agit-il de deux actes distincts ?
 

[Summary :
The church record for the burying of a girl in Chambly, Québec.]

mardi 25 avril 2017

À trois ou quatre pieds de la croix

Les registres de la paroisse Saint-Jean Baptiste de Nicolet pour le 28 octobre 1729 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 1   Marie Joseph 

L'an mil sept cent vingt neuf le vingt huitième d'octobre décédé le jour précédent en cette paroisse St. Jean Baptiste. veue (Veuve ?) de Joseph Proü Marie Joseph Dupont âgée de cinquante ans ou environ, après avoir eté confessé et reçu le St viatique et le sacrement d'extrême onction, son corps a été inhumé avec les cérémonies accoutumé dans le cimetière de cette paroisse trois à quatre pieds de la croix plantée au milieu du coté de l’Eglise en présence de Guillaume Picard premier marguiller, Jean-Baptiste Robida second marguiller, et la présence de tous ses enfants qui ont déclaré ne sçavoir signer, le second marguiller a signé. En foy de quoy j'a signé.
        Jean-Baptiste Robida
          F. Pierre Verquaillé
              Missionnaire de Sorel.». 

Noter qu'il s'agit d'un registre recopié.


[Summary :
The church record for the burying of a woman in Nicolet, Québec.]

lundi 24 avril 2017

Écrit de la main de

Les registres de la paroisse Saint-Antoine de Pades de Longueuil pour le 22 avril 1686 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 2   François Lanctot à Boucherville du Tremblay 

Le vingt et deux avril, mil six cents quatre vingt six par moy Pierre de Caumont prestre  Chanoine de l'église de Québec faisant les fonctions curialles à Boucherville et autres lieux a esté baptisé en l'eglise de la Saincte Famille de Boucherville, François Lanctot fils de François Lanctot habitant du Tremblé et de Marguerite Menard son espouse né de hier. Son parain a esté Jacques Menard habitant de Boucherville. Sa maraine Jeanne Estienne femme de Jean Vinet habitant de Boucherville.». 

Au bas de l'acte, on peut lire l'annotation suivante : 

«(Pas de signature, mais certainement écrit de la main de Monsieur P. de Caumont, ptre)». 

Noter qu'il s'agit d'un registre recopié. 


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Longueuil, Québec.]

dimanche 23 avril 2017

Trouvé à la porte de cet hôpital

Les registres de l'Hôpital général de Montréal pour le 13 avril 1761 font état de l'acte de sépulture suivant : 

« + Enfant ondoyé né de parents inconnus. 

Le  treize avril mil sept cent soixante un a ete inhume dans le cimetiere de cette eglise le corps de d'un enfant ondoyé né de parents inconnus agé a ce quil a paru denviron trois mois trouvé a la porte de cet hospital le douze du mois courant et decedé dhier. ont ete presents franc. gosselin et J.B. hardouin qui ont declaré ne scavoir signer de ce enquis :/:
              Gravé Ptre». 

Noter l'absence de mention du sexe de l'enfant, ce qui ne facilite guère son identification. Par ailleurs, la mention du fait qu'il avait été ondoyé est assez fréquente chez les enfants abandonnés.
 

[Summary :
The churech record for the burying of an unknown child in Montréal, Québec.]

samedi 22 avril 2017

Né à quelle date ?

Les registres de la Jewish Congregation Chevra Thilim de Montréal pour le 20 mars 1912 font état de l'acte de naissance suivant : 

«I the undersinged Jewish minister of the Congregation Chevra Thilim do hereby certify that on the twentieth day of March one thousand nine hundred and twelve Harry Spiner appears before me that a boy was born to him by his wife Ethel Markman and it was named Hyman
                 Rabbi J. Z. Calton».
 

[Summary :
The church record for the birth of a boy in Montréal, Québec.]

vendredi 21 avril 2017

Déposé et filé

Les registres de la paroisse Sainte-Adélaïde de Pabos pour l'année 1901 font état de l'information suivante : 

«Déposé + filé ce 2 janvier 1902». 

Cette information placée en haut du certificat d'authentication ne se trouve que dans la seule copie civile du registre.
 

[Summary :
An information in the civil copy of the church record in Pabos, Québec.]

jeudi 20 avril 2017

Inhumé dans l'église sous son banc

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales de Neuville pour le 18 mai 1813 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S    françois régis hardy 

Le huit mai mil huit cent treize, par moi curé de neuville soussigné , a été inhumé l'eglise cimetière de cette paroisse sous son banc françois régis hardy cultivateur de cette paroisse agé de plus de cinquante six ans, décédé d'avant hier. ont été présents joseph dubucq son gendre et augustin delisle le son beau frère qui ont déclaré ne savoir signer trois mots rays approuvés
           Poulin de Courval ptre». 

Noter l'absence de mention du nom de l'épouse.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Neuville, Québec.]

mercredi 19 avril 2017

Deux erreurs dans le même acte

Les registres de la paroisse Saint-Joseph de Chambly pour le 12 mars 1869 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 6   Ch. Aug. Legault 

Le douze mars  mil huit cent soixante, Nous Soussigné Curé de Chambly, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse, le corps de Charles Auguste décédé l'avant veille âgé de cinq jours,  fils légitime de Toussaint Legault cultivateur et de Lucie Trudeau de cette paroisse. Etaient présents Michel Dubuc et Augustin Poirier qui n'ont su signer.
             Pierre Vieau
             Rosalie Adrien
              A. Thibault ptre curé». 

Les deux signatures biffées vont avec l'acte de baptême précédent de Marie Julienne Levreault daté du 11 mars 1869.
 

[Summary :
The church record for the burying of a boy in Chambly, Québec.]

mardi 18 avril 2017

Un inconnu trouvé dans le lac Saint-Louis

Les registres de la paroisse Saint-Clément de Beauharnois pour le 19 juin 1919 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 62   Inconnu Noyé 

Le dix neuf juin mil neuf cent dix neuf, nous, soussigné, curé de cette paroisse, avons inhumé dans la partie réservée du cimetière de cette paroisse le corps d'un inconnu trouvé dans le lac Saint Louis le même jour. L'inhumation a été faite à la demande du Dr. A. Besner, coroner, et en présence de Philias Bourgie, qui n'a pu signer, et de Joseph Julien qui a signé avec nous. Lecture faite.
Joseph Julien
          T. Nepveu ptre curé». 

L'Identification correcte de cet homme est impossible.
 

[Summary :
The church record for the burying of an unknown drowned man in Beauharnois, Québec.]

lundi 17 avril 2017

À la requête du Conseil militaire

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 11 novembre 1738 font état de l'acte de baptême suivant : 

«L'onze novembre mil sept cent trente huit par moy vicaire de quebec a ete baptisé Joseph Marie, né d'hier fils de Jean Etienne Tetar et de Genevieve Guestier Testier   le parrain a été  Jean fermen la mareine Marie Catherine Couilti qui a declare ne scavoir signe de ce requis le parain a signé
testard        J. ferment
                Chretien Le Chasseur». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :

«Je soussigné Curé de Québec déclare avoir mis ente lignes les deux noms de Jean et de Guestier en exécution d’un arrêt du Conseil militaire de québec du 6e d’août dernier, qui a ordonné les dites corrections. fait a québec le 6e septembre 1763  j f Récher Curé de québec». 

Noter que ces ajouts ont été effectués près de 25 ans plus tard. 


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Québec, Québec.]

dimanche 16 avril 2017

Fille naturelle de Marie Chatigni

Les registres de la paroisse Saint-Anges de Lachine pour le 10 août 1864 font état de l'acte de sépulture suivant: 

«S   fille naturelle Chatigni 

L'an mil sept cent soixante quatre et le dix d'aout je soussigné ai inhumé dans le cimetiere de cette paroisse le corps de  ..........  décédée hier agée de quatorze jours fille naturelle de marie chatigni demeurant dans cette paroisse. {laditte fille est morte chez poirier les coteaux où elle avait été mise en nourrice depuis cinq à six jours} a eté présent à l'enterrement, le bedeau qui n'a scû signer
                    Delagrave». 

L'identification correcte de cette fille qui n'est même pas prénommée constitue un défi de taille. 


[Summary :
The church record for the burying of a girl in Lachine, Québec.]

samedi 15 avril 2017

Un mariage seulement béni

Les registres de la paroisse Saint-Bernard de Lacolle pour le 13 septembre 1856 font état de l'acte de mariage suivant : 

«M. 7.   de Effrem Bombardier et de Marguerite Latour. Bénit. 

Ce treize septembre, mil huit cent cinquante six, nous, prêtre, curé, soussigné, avons bénit le mariage d'Effrem Bombardier et de Marguerite Latour fait antérieurement, aux Etats Unis, devant un juge de paix. Les témoins ont été Pierre Frappier et Bernardin Dupuis qui n'ont pu signer.
               F. Rochette ptre». 

Au regard des exigences de l'église catholique, cet acte est fort incomplet. Et où et quand les époux se sont-ils mariés aux États-Unis ?
 

[Summary :
The church record for a marriage in Lacolle, Québec.]

vendredi 14 avril 2017

Un militaire inhumé dans l'église

Les registres de la paroisse de Sainte-Croix pour le 31 janvier 1758 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Sepul   Chystophe Dupuy 

L'an mil sept cent cinquante huit le trente un du mois de janvier, je soussigné prêtre missionnaire de la Paroisse de ste croix, confesse avoir inhumé dans l’eglise de cette paroisse dans l’allée du milieu dessus la seconde pagée du plancher, plus bas que le cœur des chantres le corps du Sieur Christophe Du Puy Capitaine du Regiment du Landoc en hivernement en cette paroisse. il est décédé le vingt neuvieme jour de ce mois, après avoir reçu les derniers sacremens âgé de dix neuf à vingt ans ; comme on me l'a déclaré, il a été inhumé en présence de monsieur de friehingen Lieutenant des troupes en cette paroisse, et du sergent dela ditte compagnie en foy de quoy
               La Taille ».


[Summary :
The church record for the burying of a soldier in Sainte-Croix, Québec.]

jeudi 13 avril 2017

Noyé après voir mangé

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales de Neuville pour le 17 juin 1812 font état de l'extrait de l'acte de sépulture suivant : 

«S   pierre jobidon 

Le dix sept juin mil huit cent douze moi curé de neuville soussigné et aumonier du premier bataillon de la milice active incorporée exercant en cette paroisse a été inhumé avec les honneurs militaires piere jobidon agé de vingt huit ans qui s'est noyé après avoir mangé le quinze après diner et retrouvé une demi heure après il s’était offert à servir volontairement, fils du légitime mariage de julien jobidon et de marguerite toupin ont été présents les soussignés officiers du susdit bataillon suivant leurs grades
L de Salaberry Commandant 1er Baton Mce 2e élite incorporée
A.L. Juchereau Duchesnay Lieut. Col. & Major du 1er Bat Mc  incorporée
...
...
          Poulin de Courval ptre».

 Au bas de cet acte, une quinzaine d'autres signatures de militaires précèdent celle du curé.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Neuville, Québec.]

mercredi 12 avril 2017

Trois finalités à cet acte

Les registres de la paroisse Saint-Joseph de Chambly pour le 26 décembre 1868 font état de l'acte suivant : 

«Abjuration et Réhabilitation de mariage

Le vingt six décembre mil huit cent soixante et huit Nous Prêtre Soussigné, Curé de Chambly, avons reçu l'abjuration de Marie Sophronie Ernestine Lassonde ; nous l'avons absoutes des censures ecclésiastiques et lui avons conféré le sacrement de baptême. Nous avons aussi réhabilité son mariage avec Gustave Meunier-dit Lapierre nul à cause de l'empêchement de disparité du culte. Nous avons été autorisé à tout ceque mentionné ci dessus par le Très Révérend Messire Truteau Vicaire Général et Administrateur du Diocèse qui a bien voulu nous confier toutes les facultés et dispenses dont nous avions besoin. La marraine de la dite Marie Sophronie Ernestine Lassonde a été Madame Edwidge Malvina Gareau et le parrain Nous Curé Soussigné. La marraine a su signer. Le mariage de la même Marie Sophronie Ernestine Lassonde avec Gustave Meunier, a été réhabilité en présence de Louis Antoine Fréchette Écuier et de Sieur Joseph Octave Dion. En présence des mêmes témoins, les susdits époux ont reconnu la légitimité d'un enfant issu de leur mariage qui a nom Zéphire Gustave qui a été baptisé à St Mathias et qui est né le douze février de l'année courante. Les mêmes Messieurs ont été témoins de l'abjuration     réhabilitation du mariage et ils ont signé avec nous, ainsi que les époux.
Marie Sophronie                    H.M.S. Fréchette
Ernestine Lassonde          L A Fréchette
Gustave Meunier- Lapierre      JO Dion
           A Thibault ptre curé». 

Un bel exemple d'acte qui fait référence au destin religieux d'une personne. Noter la façon de signer de l'épouse.


[Summary :
The church record for the rehabilitation of a marriage in Chambly, Québec.]

mardi 11 avril 2017

Un huissier est inhumé à nouveau

Les registres de la paroisse Saint-Joseph de la Pointe de Levy de Lauzon pour le 26 mai 1887 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 53   Fs:X. Albert Angers 

      Le vingt-six mai mil huit cent quatre vingt sept nous curé soussigné avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Sieur Albert Angers, Employé civil, décédé le premier mars de la présente année, à l'âge de soixante-douze ans et neuf mois, (époux de Dame Sophie Claire Elmina Taschereau) à St. Roch de Québec. La dite sépulture a été faite après jugement de la Cour supérieure en date du dix-huitième jour de mai et après un permis accordé par Son Éminence le Cardinal Taschereau, du cimetière St Charles au dit cimetière de cette paroisse. Furent présents : MM l'Abbé Am Angers, Arthur Angers et Robert Angers fils du défunt, DR. Antoine Marsau, Blaise Letellier avocat, Félix Larue notaire, Albert Lemay et autres.
J.E.A. Angers ptre
Arthur Angers
AR Angers
J.A. Marsau M.D.
Blaise Letellier
FA LaRue N.P.
Alb. Lemay
 ?  Casgrain ptre
                 E. Fafard ptre». 

Le défunt avait initialement été inhumé dans la paroisse Saint-Roch de Québec le 4 mars 1887 ; il avait alors été décrit comme un huissier.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Lauzon, Québec.]

lundi 10 avril 2017

Une annotation marginale peu fréquente

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 24 juillet 1855 font état de l'acte de baptême suivant :

«B, 662   Marie Honorine Drolet 

     Le vingt-quatre  juillet, mil huit cent cinquante-cinq, nous prêtre soussigné, avons baptisé Marie Honorine née la veille du légitime mariage de Louis Drolet charretier et de Honorine East de cette paroisse. Parrain Damase Marois, marraine Mathilde Drolet qui ont déclaré ne savoir signer, non plus que le père.
               J.R.L. Hamelin ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Le 12 juin 1911 a épousé Frs X. Irénée Duperré (de Fx. & Ursule Trudel – bapt. à N.D. de Lévis le 28 nov. 1857) à N. D. du Partage  Témoins = Zotique Dubé Ls. Léveillée». 

Noter qu'il s'agit du 662e baptême pour cette année qui est loin d'être terminée ; au total, on en comptera 1 173 à la fin de l'année.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Québec, Québec.]

dimanche 9 avril 2017

Fils naturel d'une indienne

Les registres de la paroisse Saint-Anges de Lachine pour le 16 juin 1765 font état de l'acte de baptême suivant : 

«b d'antoine de pade fils d'une panise de blondeau 

L'an mil sept cent soixante cinq et le seize de juin je soussigné ai baptisé antoine de pade né aujourd'hui fils naturel d'une panise de blondeau a été parrain jean martin pouchot et marraine angelique bisayon qui n'ont su signer
             Delagarde ptre». 

Noter la graphie du nom de famille de la marraine.
 

[Summary :
The church record for the baptism of an indian boy in Lachine, Québec.]

samedi 8 avril 2017

Venu de la prison de Montréal

Les registres de l'Hôpital Saint-Michel Archange de Québec pour le 30 avril 1910 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 17.   Michael Scott, 29 ans. 

        Le trente avril, mil neuf cent dix, nous, soussigné, aumônier à l'Asile Saint-Michel-Archange, avons inhumé dans le cimetière de l'asile, le corps de Michael Scott, venu de la prison de Montréal, décédé au dit asile, le vingt-sept de ce mois, âgé de soixante-neuf ans. Présents, Adhémar Peachy et Ernest Saint-Laurent, qui n'ont su signer. Lecture faite.
                L.A. Rousseau, ptre,». 

Un bel exemple de l'interface entre le pouvoir religieux et le pouvoir judiciaire dans les registres de l'état civil ; l'identification de la personne concernée est souvent incomplète.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Québec, Québec.]

vendredi 7 avril 2017

Avec le consentement de sa mère

Les registres de la paroisse Saint-Bernard de Lacolle pour le mois de janvier 1856 font état du document suivant : 

«St Bernard de Lacolle, 12 janvier 1856
Je, soussigné, déclare que je
consens que ma fille, Philomène
Martel, se marie à Eustache
Champagne
        Osithe X Beaudé».
              marque  

Ce document se trouve dans la marge du registre au regard du texte de l'acte de ce mariage qui a été célébré le 29 janvier 1856.
 

[Summary :
A written permission to a marriage in the church records in Lacolle, Québec.]

jeudi 6 avril 2017

N'ayant pu être accouchée

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales de Neuville pour le 8 décembre 1806 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S   marie victoire femme de jean guillet 

Le huit décembre mil huit cent six, par moi curé de neuville soussigné a été inhumé dans l'église sous l'allés vis avis la chair le corps de marie victoire delisle femme de jean guillet marchand en cette paroisse décédée d'avant hier au soir n'ayant pû être accouchée ont été présents augustin delisle et pierre auger qui ont déclaré ne savoir signer. elle était âgée de dix ans et cinq mois environ
          Poulin de Courval ptre». 

Noter le jeune âge de la défunte.


[Summary :
The church record for the burying of a woman in Neuville, Québec.]

mercredi 5 avril 2017

Trois actes ont été salis

Les registres de la paroisse de Saint-Gervais pour le mois de février 1824 font état de l'annotation marginale suivante :

«Toutes ces taches d’encre ont été faites par nous par hasard et tous les actes ci-dessus avaient déjà été faits avant. Ils ont été salis L.C. Richard prêtre». 

Les actes concernés sont un acte de baptême et deux actes de sépulture datés des 24 et 25 février 1824.
 

[Summary :
A marginal annotation in the church records of Saint-Gervais, Québec.]

mardi 4 avril 2017

Des ossements humains

Les registres de la paroisse Saint-Alphonse de Bagotville pour le 22 mai 1877 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 14.   Inconnu. 

Le vingt deux mai mil huit cent soixante dix-sept nous, curé soussigné, avons présidé à l'inhumation, dans un terrain spécial du cimetière de cette paroisse, d'ossements humains qu'on n'a p uidentifier. Suivant l'enquête du coroner, trouvés le dix-sept courant au Cap à L'Ouest. Présents, Épiphanie Mercier et Théodule Girard qui ont signé avec nous.
Épiphanie Mercié.        Théodule Girard
              P.H. Beaudet. ptre».
 

[Summary :
The church record for the burying of human remains in Bagotville, Québec.]

lundi 3 avril 2017

Joannet et non Jonais

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 18 janvier 1855 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 48. Marie Sara Jonais 

         Le dix huit janvier mil huit cent cinquante-cinq, nous prêtre soussigné avons baptisé Marie Sara née ce jour du légitime mariage de Joseph Jonais journalier et de Marie des Anges Bispard de cette paroisse. Parrain Joseph Lefebvre, marraine Marie Chatigny qui, ainsi que le père, n'ont su signer.
           J.R.L. Hamelin ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«Joannet».
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Québec, Québec.]

dimanche 2 avril 2017

Ses père et mère inconnus

Les registres de la paroisse de Sainte-Anne de Bellevue pour le 19 avril 1763 font état de l'acte de baptême suivant : 

«b   Marie Joseph 

Le dix neuf avril lan mil sept cent soixante trois je soussigne ay baptisé Marie Joseph née le matin dans la paroisse de Soulange de pere et mere inconnus. parein a été René Riviere et mareine Marie Joseph Tily sa femme qui n'ont su signer de ce enquis
             Sartelon pretre». 

Le transfert de l'enfant de sa paroisse de naissance et à celle de son baptême complique son identification.
 

[Summary :
The church record for the baptism of an unknown girl in Sainte-Anne de Bellevue, Québec.]

samedi 1 avril 2017

Une des annotations marginales est incomplète

Les registres de la paroisse Saint-Thomas de Montmagny pour le 24 juillet 1872 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B 90   Jos. Ls Omer Nicole. 

Le vingt quatre juillet mil huit cent soixante-douze, nous prêtre soussigné avons baptisé Joseph, Louis, Omer, fils, né le même jour, du légitme mariage de Adélard Nicole, cultivateur et de Caroline Normand de cette paroisse. Parrain Joseph Gendron marraine Reine Fournier, qui n'ont su signer, lecture faite
         H Gagné ptre».

Dans la marge, on peut lire les annotations suivantes :
«confirmé 8 oct. 1883 à St-Thomas.» ;
 «épousa Antonia Rochefort à….».
Vérification faite, ce mariage a eu lieu le 30 juillet 1901 dans la paroisse Sainte-Marie-Madeleine, du Cap-de-la-Madeleine.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Montmagny, Québec.]