mercredi 20 mars 2019

Un hôtelier de tempérance


Les registres de la paroisse Notre-Dame-de-la-Victoire de Lévis pour le 23 août 1912 font état de l’acte de sépulture suivant :


«S. 112   Edgar Bégin (16 ans 4 mo)


Le vingt trois Août, mil neuf cent douze, nous soussigné, vicaire de cette paroisse, avons inhumé au cimetière Mont-Marie, le corps de Edgar Bégin, fils légitime de Uldéric Bégin, hôtelier de tempérance, et de Emma Audet, de cette paroisse, décédé accidentellement à St Joseph de Levis, comme il appert par un certificat du Coroner, le vingt du courant , à l’âge de seize ans et quatre mois. Presents à la sépulture : Uldéric Bégin père du défunt, Arcadius Bégin son oncle et plusieurs autres parents et amis soussignés. Lecture faite
[suivent 36 signatures avant celle du vicaire dont celle du père]
      R. Lamontagne ptre».

Vérification faite, l’enquête menée par le coroner G.-Will. Jolicoeur indique la cause du décès : noyé accidentellement dans le fleuve Saint-Laurent. Les signataires semblent tous être des hommes.




[Summary :
The church record for the burying of a boy in Lévis, Québec.]

mardi 19 mars 2019

Un enfant trouvé dans le faubourg Saint-Roch


Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 23 mai 1867 font état de l’acte de baptême suivant :


«B. 84   M. Louise Anne  Inconnue


   Le vingt trois Mai mil huit cent soixante sept, nous soussigné vicaire de cette paroisse, avons baptisé sous condition Marie Louise Anne, enfant trouvé dans le faubourg St Roch et paraissant agé d’environ six semaines. Marraine Louise Houle, réfugiée chez les Sœurs de la Charité, qui n’a su signer, lecture faite.
                      P. Lagace ptre».

Existe-t-il un lien entre cette fille et la marraine ?




[Summary :
The church record for the baptism of a baby girl in Québec, Québec.]

lundi 18 mars 2019

Tué par un tramway en marche


Les registres de la paroisse Notre-Dame-de-la-Victoire de Lévis pour le 5 août 1913 font état de l’acte de sépulture suivant :


«S. 98  100  Roland Dumont  (2 ans)


   Le cinq Août mil neuf cent douze, nous, prêtre soussigné, professeur du Collège de Lévis, avons inhumé dans le cimetière Mont-Marie le corps de Roland, fils légitime de Napoléon Dumont, journalier, et de Eva Blouin, de cette paroisse, décédé accidentellement, comme il appert par le certificat do Coroner, le trois du courant, à l’age de deux ans et quinze jours. Furent présents à la sepulture, Napoléon Dumont, père du défunt, Gédéon Beaudoin, et autres, qui ont signé. Lecture faite. Cinq mots rayés nuls.
Ged. Beaudoin
Nap Dumont
Arthur Beaudoin
Louis Valere Guy
Lucien Hallé
Laval Ed. Fortier
Augustin guay
Jos Hallé ptre
J. Valère Roy. ptre.
                      Ferdinand Massé ptre».

La consultation de l’enquête menée par le coroner G.-Will. Jolicoeur permet de connaître la cause du décès de cet enfant : «tué accidentellement par un tramway en marche de la Lévis County Railway». Noter la correction du numéro de l’acte.




[Summary :
The church record for the burying of a baby boy in Lévis, Québec.]

dimanche 17 mars 2019

McNeill, compteur à la Banque Nationale


Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 4 janvier 1867 font état de l’acte de sépulture suivant :


«S. 1   Elzéar McNeill.


   Le quatre Janvier mil-huit- cent-soixante-sept, nous prêtre soussigné, avons inhumé dans le cimetière de Notre-Dame de Belmont le corps de Elzéar, enfant légitime de Sieur Neil Mc Neill, compteur à la Banque Nationale, et de Dame Césarine Fournier, décédé le premier jour de ce mois en cette paroisse, à l’âge de cinq ans et cinq mois. Présents, Messieurs Joseph Marcoux, Neil Mc Neill, et Mattias Bolduc qui n’a su signer. Les autres ont signé avec nous. Lecture faite

McNeill
Joseph Marcoux               ?. Casgrain ptre».

Noter que le père n’a signé que de son seul nom de famille.




[Summary :
The church record for the burying of a boy in Québec
, Québec.]

samedi 16 mars 2019

Maître des bagages sur chemin de fer


Les registres de la paroisse Notre-Dame-de-la-Victoire de Lévis pour le 30 juin 1912 font état de l’acte de baptême suivant :


«B. 154   Mary Lilian Judd


Le trente Juin mil neuf cent douze, nous, prêtre soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé Mary-Lilian, née l’avant-veille, fille légitime de William Judd, maître des bagages sur chemin de fer, et de Bertha Nolin, de cette paroisse. Le parrain a été Wilfrid Nolin, employé de chemin de fer, oncle de l’enfant, la marraine Valéda Nolin, tante de l’enfant, tous deux de cette paroisse, qui ont signé, ainsique le père. Lecture faite.
Valéda Nolin
Wilfrid Nolin
William Judd
                 F.X. Gosselin ptre».





[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Lévis, Québec.]

vendredi 15 mars 2019

Deux actes de sépulture portant le même numéro


Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 10 juillet 1866 font état de deux actes de sépulture portant le même numéro 59.


Le premier est celui d’Honoré Lecours, prêtre de l’archevêché, et le second celui de Marie Léo Bilodeau. Curieusement, ces deux personnes sont décédées  le même jour. L’erreur de numérotation est peut-être liée au fait que ces deux actes se font face, le premier au verso du 21ème feuillet et le second au recto du 22ème feuillet.




[Summary :
A note pertaining to the numbering of two burying church records in Québec, Québec.]

jeudi 14 mars 2019

Dévoré par un ours


Les registres de la paroisse de Saint-Raymond pour le 1er juin 1854 font état de l’acte de sépulture suivant :


«S 12   Jean Cantin devoré par un ours


   Le premier Juin mil huit cent cinquante quatre, nous Prêtre  Curé soussigné avons inhume dans l’Eglise du lieu, le corps de Jean Cantin, cultivateur décédé la sous avant veille, âgé de cinquante quatre ans, dévoré par un ours, comme il appert par le verdict du Jury en datte du trente Mai dernier et annexé à ce feuillet, epoux d’Angélique Plamondon, de cette paroisse. Présens Joseph Plamondon et Louis Chateauvert, qui n’ont su signer
                        P J Bedard ptre». 

Dans le rapport du jury annexé au feuillet, on peut lire notamment que Jean Cantin :


«…a été trouvé mort avec des marques de violence sur son corps et est mort dans le susdit endroit par la volonté de Dieu, et que sa mort est arrivé par la violence d’un ours que le dit Jean Cantin poursuivait et non autrement.». 

Noter la façon particulière d’indiquer la date du décès.




[Summary :
The church record for the burying of a man killed by a bear in Saint-Raymond, Québec.]