samedi 23 juin 2018

Lequel a été ordonné prêtre


Les registres de la paroisse Sainte-Trinité de Contrecoeur pour le 25 mars 1889 font état de l’acte de baptême suivant : 

«B. 22   Joseph Augustin Gervais


Le vingt cinq mars, mil huit cent quatre vingt neuf, nous, prêtre, vicaire, soussigné, avons baptisé Joseph-Augustin, né aujourd’hui, fils légitime de Henri Gervais, cultivateur, soussigné, et de Hermélice Jusseaumes, de cette paroisse. Parrain, Augustin Jusseaumes, oncle de l’enfant, cultivateur ; marraine, Philomène Salvail, soussignée, tous deux de cette paroisse. Le parrain seul a déclaré ne savoir signer. Lecture faite.

           Philomène Salvaille

          Henri Gervais

          C.A.E. Cadot ptre vic.». 

Dans la marge, on peut lire l’annotation suivante :

«Lequel, le 14 juillet 1912 à Contrecoeur, dans l’église paroissiale par Mgr. Paul Bruchési archevèque de Montréal a été ordonné prêtre». 



[Summary :

The church record for the baptism of a boy in Contrecoeur, Québec.]

vendredi 22 juin 2018

De Moyise à Mosaie


Les registres de la paroisse Saint-Bernard de Lacolle pour le 31 juillet 1862 font état de l’acte de baptême suivant : 

«B. 73   Moyise Duquette



        Ce trente un juillet, mil huit cent soixante deux, nous soussigné, vicaire de cette paroisse avons baptisé Moyise, né le vingt neuf du courant du légitime mariage du Julien Duquette cultivateur et de Aglaé Caron de cette paroisse. Le parrain a été Julien Giroux et la marraine Marie Jourdanais qui ainsi que le père ont déclaré ne savoir signer.

                 F. Woods ptre». 

Dans la marge, on peut lire l’annotation suivante ;

«Mosaie». 
La modification du prénom de l’enfant fait suite à un jugement de la Cour supérieure en date du 3 octobre 1911, soit plus de 48 ans plus tard. 



[Summary :      
The church record for the baptism of a boy in Lacolle, Québec.]

jeudi 21 juin 2018

Par l’inattention et le défaut de soins de sa mère


Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 28 janvier 1820 font état de l’acte de sépulture suivant : 

«S. 36   Un enfant Anonyme



Le vingt huit Janvier mil huit cent vingt nous Prêtre Vicaire de Québec soussigné avons inhumé dans le cimetière. en présence de nous Prêtre Vicaire de Québec & Jean Baptiste Oneille & de Nicolas Lacroix soussignés a été inhumé dans la partie du cimetière Sainte Anne destinée à l’inhumation des enfans morts sans baptême, le corps d’un enfant mâle mort hier en naissant par l’inattention & le defaut de soins de sa mère, comme il apert par le certificat du coronaire annexé à l’autre régistre, en date du vingt sept du courant. Onze mots rayés nuls.

N. Lacroix        J Bte Oneille

                   B.B. Decoigne ptre».

La transcription du texte de cet acte est tirée de la copie civile du registre. 



[Summary :

The church record for the burying of a boy in Québec, Québec.]

mercredi 20 juin 2018

Un blanc inutile


Les registres de la paroisse Saint-Roch de Québec pour le mois de février 1832 font état de l’information suivante : 

«Blanc inutile H. Mailloux ptre curé».


Cette inscription est placée à la suite du texte d’un acte de baptême daté du 5 février 1832. Une illustration du souci de la qualité de la tenue des registres dans l’église catholique. 



[Summary :

The church record for an information in Saint-Roch, Québec.]

mardi 19 juin 2018

Inhumé dans le terrain réservé attenant au cimetière


Les registres de la paroisse Assomption de la Vierge Marie de Maniwaki pour le 22 mars 1906 font état de l’acte de sépulture suivant :
          «S. 19    Alphonse Mercier.

               

Le vingt deux mars mil neuf cent six, nous, prêtre soussigné, avons inhumé dans le terrain réservé attenant au cimetière de cette paroisse le corps de Alphonse Mercier, époux de Catherine Brouillard, décédé le seize du même mois à Baskatong, à l’âge de quarante huit ans. Etaient présents Joseph Baulieu et Léon Richard qui ont agi comme fossoyeurs. tous deux de cette paroisse, lesquels ont déclaré ne savoir signer. Lecture faite.

              G Bellemare ptre O.M.I.».

L’emplacement de l’inhumation suggère que la raison du décès était particulière. 


[Summary :
The church record for the burying of a man in Maniwaki, Québec.]

lundi 18 juin 2018

Décédé du typhus


Les registres de la paroisse Sainte-Trinité de Contrecoeur pour le 14 décembre 1888 font état de l’acte de sépulture suivant : 

«S 44   François Leclair.



Ce quatorzième jour du mois de décembre de l’année mil huit cent quatre vingt huit nous, pretre curé soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de François Leclair, cultivateur, époux légitime de Marguerite Grenon, de cette paroisse.

   Présents à l’inhumation Gilbert Lussemble?, Denys Lussemble? et beaucoup d’autres personnes lesquels les uns ont signé et le autres ont déclaré ne le savoir. Lecture faite. Sept mots en marge bons.

Gilbert Lussamble?  

Denis Lussamble?

          H Dequoy ptre curé».


Dans la marge, on peut lire l’annotation suivante :

«décédé hier à l’âge de soixante et huit ans (Typhus)».

 Noter que cette annotation ne se trouve que dans la seule copie religieuse du registre. 



[Summary :      
The church record for the burying of a man in Contrecoeur, Québec.]

dimanche 17 juin 2018

Morte née au dit asile


Les registres de l’Hôpital Saint-Michel Archange de Québec pour le 27 juin 1910 font état de l’acte suivant :          

«B.1 et S. 29,   Anonyme de George Maheu.



   Le vingt-sept juin, mil neuf cent dix, nous, soussigné, aumônier à l’asile Saint-Michel-Archange, avons inhumé dans le cimetière de l’asile une fille anonyme de George Maheu et de Aurore Gagné de Westbury, Compton, morte-née la veille au  dit asile. Présents, Adhémar Peachy et Pierre Bourget, qui n’ont su signer. Elle a été ondoyée. Lecture faite.

                   L.A. Rousseau ptre.». 



[Summary :
The church record for the burying of a baby girl in Québec, Québec.]