jeudi 23 novembre 2017

Une autre façon de le dire

Les registres de la paroisse Saint-Bernard de Lacolle pour le 9 décembre 1852 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S 30   Vital Coune 

Le neuf décembre mil huit cent cinquante deux nous prêtre soussigné avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse avons récité les prières et fait les cérémonies de la sépulture de Vital décédé le premier du courant âgé de dix huit mois, fils légitime de Félix Coune de d'Apolline Hébert de cette paroisse. Présens Pierre et Joseph Frappier qui n'ont sû signer.
neuf mots interlignes sont bons.
             J. Dallaire ptre».
 

[Summary :
The church record for the burying of a boy in Lacolle, Québec.]

mercredi 22 novembre 2017

Ce baptême devait être sur la page suivante

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales de Neuville pour le 8 janvier 1871 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 3   Marie Zoé Denis 

Le huit janvier, mil huit cent soixante et onze, nous soussigné, curé de cette paroisse, avons baptisé Marie Zoé, née le même jour du légitime mariage de Joseph Denis, cultivateur, et de Elisabeth Matte de cette paroisse. Parrain, François Denis, maraine Belzémire Denis, soussignés avec le père. Lecture faite.
François Denis
    Denis
Joseph Denis         L.E. Parent ptre». 

À la suite, on peut lire l'annotation suivante :
«Le baptême ci-dessus devait être sur la page suivante.». 

L'erreur a été de rédiger cet acte sur le dernier feuillet du registre pour l'année 1870. Noter que cette situation ne se retrouve que dans la seule copie religieuse du registre.
 
[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Neuville, Québec.]

mardi 21 novembre 2017

Plus de 36 ans plus tard

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Québec pour le 22 juillet 1890 font état de l'acte suivant : 

«Le onze juillet mil huit cent quatre-vingt dix, ont été inhumés au cimetière Notre-Dame de Belmont, les restes mortels de Jean-Baptiate St Laurent, époux d'Adélaïde Gazzo, décédé le vingt-deux mai mil huit crnt cinquante quatre, à l'âge de quarante trois ans et dix mois, et inhumé le 24 du même mois de la même année, dans le cimetière dit des "cholériques". L'exhumation du cimetière dit des "cholériques", et l’inhumation au cimetière Notre-Dame de Belmont ont été faites en présence de Elzéar St Laurent et d'Alfred St Laurent, fils du défunt, et de Cyrille Duquet, gendre du défunt, soussignés avec nous. Lecture faite.
E. St. Laurent        Alfred St Laurent
Cyr Duquet
             A.M.H. Vaillancourt ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
«voir le régistre de 1854 - sép. 193 - folio 99r - translation des restes de J. Bte St Laurent, du cimetière dit des "cholériques", au cimetière Notre-Dame de Belmont». 

Vérification faite, le registre de l'année 1854 pour cette paroisse font état de l'annotation marginale suivante au regard de l'acte de sépulture de Jean Baptiste St Laurent :
«voir le registre de l'année 1890 - 11 juillet - folio 31r». 


[Summary :
Some notes about the burying of a man in Québec, Québec.]

lundi 20 novembre 2017

Ces deux actes n'ont pas été faits

Les registres de la paroisse de Sainte-Anne de La Pocatière pour le 5 octobre 1773 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«Joseph Martin, cult. époux de Marie Rosalie Pelletier 

L'an mil sept cens soixante treize le cinq octobre par nous Ptre soussigné a été inhumé dans le cimetiere de cette paroisse le corps de Joseph Martin agé de soixante ans mort d'hier muni de tous les Secorus de leglise. Presence du Sr Lausier seigner de Ste. Anne et a signé et de plusieurs autres qui n'ont point signé ./.
   /Signé/
     "Lausier"
   /Signé/
      Porlier ptre». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante : 

«Il était officier de milice.
Ancien marguiller. Syndic pour la reconstruction de l’Eglise de cette paroisse, incendiée le 13 oct.1776. R.J.P. J.X.A. Martin
». 

Noter qu'il s'agit d'un registre recopié.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in La Pocatière, Québec.]

dimanche 19 novembre 2017

Un enfant trouvé et donné

Les registres de la paroisse Saint-Joachim de Pointe Claire pour le 3 mars 1730 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S.5   Anonime de fauché 

Lan mil sept cent ving trente le troisieme mars je soussigné curé de la pointe claire ay enterré un enfant trouvé donné a fauché en presence de Joseph charlleboi et de Jean pevié? lesquels ont declaré ne scavoir signer de ce requis suivant l'ord
             Breul? ptre». 


[Summary :
The chrurch record for the burying of an unknown child in Pointe Claire, Québec.]

samedi 18 novembre 2017

Déposé temporairement dans le caveau

Les registres de la paroisse Notre-Dame de Bon Secours de Montebello pour le 21 septembre 1869 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S 23   François Bourassa 

   Le trente vingt et un septembre mil huit cent soixante neuf nous soussigné curé de St Casimir de Ripon avons déposé + dans le caveau de la chapelle de famille de l’Honorable Louis Joseph Papineau le corps de François Bourassa époux de Genevieve Patenaude décédé le dix neuf huit du courant à l'age de quatre vingt quatre ans. Furent présens un grand nombre de parens et d'amis dont les uns ont sign avec nous et les autres ont déclaré ne savoir signer. Deux mots effacés nuls.
                              A.H. Bourassa ptre
C. Guillaume        H.O.A. Sénécal
       ptre duré       Adèle Ranger
Pierre Marier        C.S.  Chevrier
N Bourassa
             Thos: Caron prêtre curé
                                   de Ripon». 

Dans la marge, on peut lire l'annotation suivante :
« + temporairement  T.C.».
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Montebello, Québec.]

vendredi 17 novembre 2017

Il lui a passé une balle dans le corps

Les registres de la paroisse de Les Écureuils pour le 3 mars 1814 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S  veuve mare anne dussault veuve godin 

Le trois mars mil huit cent quatorze, par moi curé de Neuville soussigné desservant les écureuils a été inhumé dans le cimetiere de cette paroisse le corps de marie anne dussault veuve de jean baptiste godin cultivateur de cette paroisse, elle a été tué par un soldat du cent troisième régiment qui lui passé une balle dans le corps au travers de la porte de sa maison. ont été présents jeanbaptiste laberge soussigné et alexandre trépanier qui a déclaré ne le savoir
J.B. Laberge Ecolier
               Poulin de Courval ptre».
 

[Summary :
The church record for the burying of a widow in Les Écureuils, Québec.]