mercredi 26 avril 2017

Placée dans le charnier et inhumée en moins de 26 heures

Les registres de la paroisse Saint-Joseph de Chambly pour le 8 août 1872 font état de l'information suivante :

«Marie Amanda Bigonnesse 

Le huit août mil huit cent soixante et douze Nous Soussigné, Vicaire de Longueuil, avons déposé dans le charnier de St Joseph de Chambly le cops de Marie Amanda décédée depuis vingt heures de la maladie contagieuse appelée le typhus à l'âge de dix ans, fille légitime de feu Antoine Bigonnesse et de Catherine Théberge de cette paroisse.
           J.H Auclair ptre». 

À la suite, on peut lire l'acte de sépulture suivant : 

«S. 36   Marie Amanda Bigonnesse 

Le huit août mil huit cent soixante et douze Nous Soussigné, Curé de Chambly, avons inhumé dans le nouveau cimetière de cette paroisse, le corps de Marie Anmanda Bigonnesse mentionné à l'acte précédent. et déposé comme exprimé en icelui, dans le charnier de cette paroisse. L'inhumation du dit corps a eu lieu vingt sis heures après le décès. Etaient présent Joseph Bigonnesse et François-Xavier Beausoleil qui n'ont su signer.
             A. Thibault ptre curé». 

Le caractère contagieux de la maladie explique vraisemblablement cette situation. Une interrogation : s'agit-il de deux actes distincts ?
 

[Summary :
The church record for the burying of a girl in Chambly, Québec.]

mardi 25 avril 2017

À trois ou quatre pieds de la croix

Les registres de la paroisse Saint-Jean Baptiste de Nicolet pour le 28 octobre 1729 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 1   Marie Joseph 

L'an mil sept cent vingt neuf le vingt huitième d'octobre décédé le jour précédent en cette paroisse St. Jean Baptiste. veue (Veuve ?) de Joseph Proü Marie Joseph Dupont âgée de cinquante ans ou environ, après avoir eté confessé et reçu le St viatique et le sacrement d'extrême onction, son corps a été inhumé avec les cérémonies accoutumé dans le cimetière de cette paroisse trois à quatre pieds de la croix plantée au milieu du coté de l’Eglise en présence de Guillaume Picard premier marguiller, Jean-Baptiste Robida second marguiller, et la présence de tous ses enfants qui ont déclaré ne sçavoir signer, le second marguiller a signé. En foy de quoy j'a signé.
        Jean-Baptiste Robida
          F. Pierre Verquaillé
              Missionnaire de Sorel.». 

Noter qu'il s'agit d'un registre recopié.


[Summary :
The church record for the burying of a woman in Nicolet, Québec.]

lundi 24 avril 2017

Écrit de la main de

Les registres de la paroisse Saint-Antoine de Pades de Longueuil pour le 22 avril 1686 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 2   François Lanctot à Boucherville du Tremblay 

Le vingt et deux avril, mil six cents quatre vingt six par moy Pierre de Caumont prestre  Chanoine de l'église de Québec faisant les fonctions curialles à Boucherville et autres lieux a esté baptisé en l'eglise de la Saincte Famille de Boucherville, François Lanctot fils de François Lanctot habitant du Tremblé et de Marguerite Menard son espouse né de hier. Son parain a esté Jacques Menard habitant de Boucherville. Sa maraine Jeanne Estienne femme de Jean Vinet habitant de Boucherville.». 

Au bas de l'acte, on peut lire l'annotation suivante : 

«(Pas de signature, mais certainement écrit de la main de Monsieur P. de Caumont, ptre)». 

Noter qu'il s'agit d'un registre recopié. 


[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Longueuil, Québec.]

dimanche 23 avril 2017

Trouvé à la porte de cet hôpital

Les registres de l'Hôpital général de Montréal pour le 13 avril 1761 font état de l'acte de sépulture suivant : 

« + Enfant ondoyé né de parents inconnus. 

Le  treize avril mil sept cent soixante un a ete inhume dans le cimetiere de cette eglise le corps de d'un enfant ondoyé né de parents inconnus agé a ce quil a paru denviron trois mois trouvé a la porte de cet hospital le douze du mois courant et decedé dhier. ont ete presents franc. gosselin et J.B. hardouin qui ont declaré ne scavoir signer de ce enquis :/:
              Gravé Ptre». 

Noter l'absence de mention du sexe de l'enfant, ce qui ne facilite guère son identification. Par ailleurs, la mention du fait qu'il avait été ondoyé est assez fréquente chez les enfants abandonnés.
 

[Summary :
The churech record for the burying of an unknown child in Montréal, Québec.]

samedi 22 avril 2017

Né à quelle date ?

Les registres de la Jewish Congregation Chevra Thilim de Montréal pour le 20 mars 1912 font état de l'acte de naissance suivant : 

«I the undersinged Jewish minister of the Congregation Chevra Thilim do hereby certify that on the twentieth day of March one thousand nine hundred and twelve Harry Spiner appears before me that a boy was born to him by his wife Ethel Markman and it was named Hyman
                 Rabbi J. Z. Calton».
 

[Summary :
The church record for the birth of a boy in Montréal, Québec.]

vendredi 21 avril 2017

Déposé et filé

Les registres de la paroisse Sainte-Adélaïde de Pabos pour l'année 1901 font état de l'information suivante : 

«Déposé + filé ce 2 janvier 1902». 

Cette information placée en haut du certificat d'authentication ne se trouve que dans la seule copie civile du registre.
 

[Summary :
An information in the civil copy of the church record in Pabos, Québec.]

jeudi 20 avril 2017

Inhumé dans l'église sous son banc

Les registres de la paroisse Saint-François de Sales de Neuville pour le 18 mai 1813 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S    françois régis hardy 

Le huit mai mil huit cent treize, par moi curé de neuville soussigné , a été inhumé l'eglise cimetière de cette paroisse sous son banc françois régis hardy cultivateur de cette paroisse agé de plus de cinquante six ans, décédé d'avant hier. ont été présents joseph dubucq son gendre et augustin delisle le son beau frère qui ont déclaré ne savoir signer trois mots rays approuvés
           Poulin de Courval ptre». 

Noter l'absence de mention du nom de l'épouse.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Neuville, Québec.]