mercredi 24 mai 2017

Cinq annotations marginales différentes

Les registres de la paroisse Saint-Thomas de Montmagny pour le 25 février 1872 font état de l'acte de baptême suivant :

«B 19   M. Eugénie Darie Proulx                      

Le vingt cinq février mil huit cent soixante douze, nous prêtre soussigné avons baptisé Marie, Eugénie, Darie fille, née la veille, du légitime mariage de Célestin Proulx cultivateur et de Marie Proulx Blais de cette paroisse. Parrain Joseph Nicol, soussigné, marraine Luce Fournier, qui n'a su signer, lecture faite.
Joseph Nicole
              F. Gagné ptre». 

Dans la marge, on peut lire les annotations suivantes :
«alias Délia Proulx» ;
«épousa Ernest Bernier 29 juillet 1907 à St-Thomas» ;
«épousa Wencelsas Nicole, 15 août 1925 à St. Th.  Alt. P. ptre, curé» ;
«Décédée le 22 juin 1960 au foyer d'Youville à Montmagny.» ;
«confirmée 8 oct. 1883 à St-Th.». 

Un bel exemple pour illustrer l'utilité des annotations marginales et la pertinence de consulter la copie religieuse du registre de l'état civil.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Montmagny, Québec.]

mardi 23 mai 2017

Françoise fille illégitime

Les registres de la paroisse Saint-Bernard de Lacolle pour le 27 février 1881 font état de l'acte de baptême suivant : 

«B. 7   M. Françoise   Illégitime 

Ce vingt sept février mil huit cent quatre vingt un, nous prêtre curé soussigné, avons baptisé Marie Françoise, née le quinze janvier dernier, fille illégitime de Joseph Dion, journalier, et de Edmire Thibault, de cette paroisse. Le parrain a été Jean Baptiste Dion, la marraine Mathilde Desautels qui ont déclaré ne savoir signer.
               L.G. Plamondon ptre». 

Un bel exemple du temps où la mention du caractère légitime ou illégitime d'un enfant avait toute son importance. Noter le délai de 43 jours entre la date de la naissance et celle du baptême.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a girl in Lacolle, Québec.]

lundi 22 mai 2017

Né et ondoyé le ?

Les registres de la paroisse Saint-Thomas de Compton pour le 20 janvier 1873 font état de l'acte de baptême suivant :

«B 8   Eugène Beauchemin 

Le vingt janvier mil huit cent soixante et treize, nous, Prêtre missionnaire soussigné avons baptisé sous condition Eugène né et ondoyé, du légitime mariage de Wellie Beauchemin journalier et de Hélène Leclaire de cette mission. Parrain Michel Leclaire cultivateur, marraine Angèle Hamel, tous deux de cette mission. Lesquels ainsi que le père ont déclaré ne savoir signer.
               J. Oct. LeBlanc p. miss.». 

Dans la copie civile du registre, il est mentionné «...depuis six semaines...». En dépit de cet ajout, l'imprécision de la date de naissance et de celle de l'ondoiement demeure.
 

[Summary :
The church record for the baptism of a boy in Compton, Québec.]

dimanche 21 mai 2017

Trois enfants d'une même famille inhumés le même jour

Les registres de la paroisse Sainte-Anne de La Pocatière pour le 27 janvier 1866 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 9.   Jos. F. Eugène Proulx 

Le vingt-sept de janvier, mil huit cent soixante six, nous prêtre soussigné, avons inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Joseph Firmin Eugène, fils légitime de Firmin Hypolite Proulx, imprimeur de la gazette des campagnes, et de Lucile Chapleau, décédé la veille à l'âge de cinq ans, un mois, étaient présents Florent DeGuise, Ecuyer, notaire, et Edmond Talbot, Ecuyer juge de Paix  qui ont signé avec nous.
F DeGuise
A. Edmond Talbot         F. X. Méthot, ptre». 

Deux autres actes de sépulture datés du même jour concernent Marie Léda Ulmina âgée de 19 mois et Marie Philomène Alphonsine âgée de 2 ans et 11 mois. Les causes de ces décès ne sont pas indiqués dans le texte des actes.
 

[Summary :
The church record for the the burying of a boy in La Pocatière, Québec.]

samedi 20 mai 2017

Inhumée dans l'église le long du mur

Les registres de la paroisse Notre-Dame des Sept Douleurs de Portneuf pour le 25 novembre 1861 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S. 5   Adélaïde Brière 

       Le vingt cinq novembre mil huit cent soixante et un, nous prêtre soussigné, avons inhumé dans l’église de Portneuf, du côté de l’Evangile, le long du mur, le corps d'Adélaïde Brière, épouse d'Alexis Marcotte, journalier, décédée dans cette paroisse, l'avant-veille, à l'âge de trente ans. Furent présents Ovide Bigué, Felix Marcotte, Felix Thibodeau soussignés avec nous.
              P. L Lahaye ptre». 

Malgré ce qui est écrit dans le texte de l'acte, lest rois témoins n'ont pas signé au bas de l'acte.
 

[Summary :
The church record for the burying of a woman in Portneuf, Québec.]

vendredi 19 mai 2017

Déjà mariés civilement

Les registres de la paroisse de Hâvre Saint-Pierre pour le 29 mai 1868 font état de l'acte de mariage suivant : 

«Mariage William Rigth et Honorine Cyre 

            Le vingt neuf mai mil huit cent soixante neuf, Nous us prètre missionnaire soussigné, avons reçu le consentement mutuel de mariage de William Right Protestant et de Honorine Cyre de la Baie des Anglais (Il. Anticosti), déjà mariés civilement par Fabien Raymond, Philippe Raymond et François Landry. Le même consentement a été donné en ma présence devant les mêmes témoins, après les promesses d'usage.
            Jos. Alf. Péruse ptre». 


[Summary :
The church record  for a marriage in Hâvre Saint-Pierre, Québec.]

jeudi 18 mai 2017

Une inhumation temporaire durant 26 ans

Les registres de la paroisse Exaltation de la Croix de Tadoussac pour le 12 novembre 1877 font état de l'acte de sépulture suivant : 

«S 12    Christophe Poitras   St Firmin 

Le douze novembre de l'an  huit cent soixante et dix sept, nous prêtre soussigné avons inhumé dans le cimetière de St. Firmin, Rivière aux Canards, le corps de Christophe Poitras, décédé le quinze janvier de l'année mil huit cent cinquante et un, à l'age de soixante et six ans ; époux de Marie Langlais. Comme il n’avait pas de cimetière à cette mission, il fut enterré dans un champ et nous avons transporté ses restes dans le cimetiere le douze de ce mois. Furent présents Pitre Poitras et Charles Terrien qui n'ont pu signer.
           F. Gendron ptre». 

Noter le délai pour inhumer le corps en terre consacrée.
 

[Summary :
The church record for the burying of a man in Tasoussac, Québec.]